Sucre de lilas ou quand la quintessence du pritemps parfume votre sucre !


Chaque année, lorsque vient le printemps, je me réjouis de voir mes lilas exploser de leur grappe au parfum envoûtant et égayer mon jardin de leur délicieuse couleur … lilas, mais pas que !
Cet arbuste me met en joie ! Il représente à mes yeux la quintessence du printemps, l’arrivée des beaux jours.
Voilà quelques années que par ses photos alléchées, le sucre de lilas de Linda n’était pas passé inaperçu…
Et j’avais terriblement envie de capturer les effluves de cette fleur pour pouvoir la retrouver au fil des mois.
Oui mais voilà, entre les années où les giboulées de printemps tendent à l'abîmer, les vacances qui coïncident avec la période de floraison...autant de paramètres pour passer son tour et se résigner à attendre l’année suivante...
Oui,  la saison du lilas est infiniment courte...
Une fleur si délicate, si éphémère, tellement éphémère qu’à l’heure où je publie cet article, elle a déserté bon nombre de jardins… qu’à cela ne tienne la recette sera encore d’actualité l’année prochaine, alors je ne peux m’empêcher de la partager avec vous !
Et je vous donne rendez-vous dans le courant de la semaine pour vous dévoiler la recette que ce délicieux sucre aura sublimé...



Sucre de lilas


100 à 120g de fleur de lilas.
100g de sucre en poudre

Étalez les fleurs de lilas sur du papier absorbant pour retirer plus facilement insectes et saletés.  Détachez chaque petite fleur.
Vous pouvez également le laver mais il faudra méticuleusement le sécher, les fleurs doivent être complètement sèches pour être mélangées au sucre et dans ce cas détachez les fleurs des grappes après séchage.

Mélangez le sucre et les fleurs dans un bocal fermé.

Secouez le bocal de temps en temps les jours suivants  laissez-le dans un endroit sec et frais.
Tamisez ensuite le sucre pour éliminer les fleurs qui finissent par brunir et changeraient le goût du sucre.
Utilisez le sucre pour vos pâtisseries ou pour sucrer une boisson.
Conserver au sec.

Conseils pour la cueillette
Choisir le bon lieu :
Cueillir dans des lieux vierges de toute pollution, éviter ainsi les routes passantes, la proximité de champs cultivés traités aux engrais et pesticides chimiques.
Prendre de la hauteur :
Éviter de cueillir vos fleurs à hauteur d’animaux pour éviter les souillures.
Choisir le bon moment :
Cela est vrai pour toutes les fleurs (sureau, acacia, lilas…), on ne cueille jamais après une pluie ou quand le végétal est encore mouillé de rosée. On cueille toujours par temps sec. Le moment idéal est autour de midi ou juste après que la rosée se soit évaporée. Les fleurs vous offriront alors tout leur parfum.

Commentaires

JUEGO DE SABORES a dit…
Que idea tan original, yo tengo varios lilares, pero ya hace tiempo que pasó la temporada de floración, que como bien dices es muy corta. Espero acordarme de hacer este azúcar al año que viene.
Un abrazo
tamtit11 a dit…
It is a very good and unique idea Thank you for sharing with us. It helps me a lot in solving my problems download lagu

Articles les plus consultés