Pumpkin pie aux noix caramélisées ou comment vient l'inspiration en cuisine…

On ne crée jamais véritablement une recette, bien présomptueux celui qui dira le contraire. 
Une recette est à la fois la somme de nos goûts, de nos habitudes, de nos aspirations et inspirations.
Et celle que je publie aujourd'hui ne fait pas exception à la règle. Cette recette est la somme de mes inspirations, goûts et aspirations.
Cela fait longtemps que j’avais envie de réaliser une tarte à la citrouille. 
Pour la garniture je n’ai pas hésité, Delphine Brunet The styliste culinaire du magazine 180°c avait réalisé il y a quelques années un dossier sur la thématique des cucurbitacées dans le magazine Saveurs avec son acolyte le photographe Eric Fénot. 
Cette série m’avait particulièrement marqué et connaissant les goûts sûres de Delphine, je me suis replongée dans la recette et l’association courge, sirop d’érable et crème m’a immédiatement emballée. 
Pour atténuer la masse orange qui aurait pu être trop présente, Delphine avait utilisé des morceaux de pâte qu’elle avait découpé pour décorer la bordure et Eric avait utilisé un angle de prise de vue de façon à ce que la masse orange ne mange pas toute la photo, très esthétique comme à son habitude ! 
Garniture validée donc ! 
Mais à ce stade ma tarte n’était pas encore aboutie. 
Je devais partir en quête de “mon” toppping pour ne pas plagier celui de Delphine même s’il me plaisait. 
J’ai demandé l’avis de mes lecteurs sur insta, mon amie Anne du blog “Panier de saison” a partagé avec moi sa version en tarte meringuée. 
Même si c’était très tentant, ma garniture comprenant du sirop d’érable j’avais peur de tomber dans le côté trop sucré, et j’avais envie de garder une cohérence dans ma recette et surtout d’apporter du crunchy pour contrebalancer le côté moelleux de ma garniture.
C’est sur Insta que j’ai trouvé mon bonheur. J’ai pour habitude de réaliser des screenshot des photos qui me plaisent me constituant ainsi une moodboard dans lequel je puise mon inspiration. 
Et je me suis souvenue d’une photo qui m’avait marquée, celle de Ditte Ingemann aka Ditsen, une blogueuse danoise.
Ah ces scandinaves à l’inspiration prolifique (n’est-ce pas Linda?!) !!! 
Ditte a utilisé un crumble de noix de pécan. si vous avez envie de voir la photo, c’est par ici : https://www.instagram.com/p/Ba05Bq-HAaJ/
Et là, tout est devenu évident, je tenais mon topping ! : 
remplacer les noix de pécan par les noix de mon jardin que j’allais torréfier pour réhausser le goût de la noix , les concasser et les caraméliser au sirop d’érable, le sirop d’érable comme fil conducteur et créer une harmonie, la fameuse cohérence dont je vous parlais plus haut. 
Et pour apporter un peu d’acidité pour casser le côté sucré, accompagner la tarte d’un mélange de crème et fromage frais. Si vous n’avez essayé, je vous conseille de tenter, c’est très sympa.



Et voilà comment est née cette recette, pas une création donc mais bien une somme d'inspirations !
La prochaine fois si ça vous intéresse, je vous parlerai de mon process pour créer une mise en scène, tout ce qui se passe dans ma tête lorsque je scénarise une recette. 
Dîtes-moi si ça vous tente et je vous prépare ça !


 


Pumkin pie aux noix caramélisées


Ingrédients pour un moule à tarte de 20 cm de diamètre

Pour la garniture
500 g de potiron muscade
9 cl de sirop d’érable
2 oeufs
9 cl de crème liquide

Pour la pâte
250 g de farine
150 g de beurre à température ambiante
1 oeuf
90 g de sucre glace
½ gousse de vanille

Pour le topping
50g de noix
100 ml de sirop d’érable
50 ml de crème liquide entière

Accompagnement 
100g de crème fraîche
100g de fromage frais ("Saint Moret" ou équivalent) 


Préparez la pâte :
Fendez la gousse de vanille et grattez l’intérieur pour récupérer les graines.
Mélangez le beurre,le sucre au robot avec la gousse de vanille. Ajoutez les oeufs, mélangez de nouveau puis incorporez la farine tamisée. Formez une boule, enveloppez-la dans du film alimentaire et réservez au frigo pendant 1h.
Préchauffez le four à 180°c. Epluchez le potiron muscade, otez les pépins. Faites cuire dans une grande quantité d’eau bouillante salée pendant 15mn. Egouttez-le et réduisez en purée fine. Laissez tiédir pendant 10mn puis ajoutez l’oeuf, le sirop d’érable et la crème, mélangez et réservez.
Sur un plan de travail fleuré, abaissez la pâte et foncez un moule à tarte préalablement beurré et fariné. Piquez le fond à la fourchette, disposez une feuille de cuisson et garnissez de haricots secs pour faire cuire à blanc pendant 15mn.
Garnissez la pâte du mélange à base de potiron muscade et faites cuire pendant 40 à 45mn jusqu’à ce que la crème soit prise.
Pendant la cuisson, préparez le topping.
Portez à ébullition le sirop d’érable. Dès que le sirop atteint 120°, ajoutez la crème hors du feu. Remettez sur le feu et mélangez pour obtenir un mélange homogène. Ajoutez les noix et laissez cuire 5mn à feu doux.
Dégustez la tarte avec un mélange de 50% de crème fraîche et 50% de fromage frais.


Commentaires

Clémentine a dit…
C'est très chouette, à la fois cette recette et le compte rendu de ta démarche. Ce que je fais souvent, c'est que je cherche plusieurs recettes qui me plaisent, j'enlève tous les ingrédients que je n'aime pas ou qui sont trop durs à trouver, je tâtonne un peu sur les proportions et puis pouf ! Des fois, c'est bon et des fois... ben ça ne finit pas sur le blog :D
Hâte de voir ton process de mise en scène ;)
Reema dsouza a dit…
Génial et drôlement marrant ! J'adore ta présentation !

Voyance gratuite par mail rapide

eveline a dit…
J'aime beaucoup ton style de photo. La mise en scène est superbe. Merci pour la recette, je réussirai peut être à convaincre mon mari de manger plus de potiron.

Articles les plus consultés