Automne

jeudi 10 juillet 2014

Conserver ses légumes dans l'huile - une technique pratique et goûteuse pour quand l'été reviendra !

Nul doute que depuis quelques jours, soupes réconfortantes et petits plats en sauce revigorants sont revenus en force sur vos tables, alors que le bon sens aurait voulu qu’ils cèdent tranquillement leur place aux gaspachos frais et légers, aux salades croquantes et colorés et aux barbecues conviviaux !
Mais c’était sans compter sur une météo bien capricieuse ! 
Néanmoins, j’ai décidé de braver le temps et de faire fi de ses températures automnales, j’ai eu envie de rêver de chaleur caniculaire et de faire comme si...
Et pour cause ! 
En effet, en été, l’envie de passer du temps derrière les fourneaux s’émoussent aussi sûrement que deux et deux font quatre ! Les mots d’ordre sont alors simplicité et rapidité, sans négliger pour autant la gourmandise !

Alors on use de subterfuges pour cuisiner, on développe mille et une astuces qui nous rendent la tache plus aisée et l’une d’entre elles, et non des moindres, consiste à préparer à l’avance, cuisiner en plus grande quantité pour stocker en prévision de délicieuses agapes.

Outre la surgélation, l’huile se révèle un ingrédient exceptionnel pour conserver les aliments et plus particulièrement les légumes. Et, cette méthode ancestrale de conservation a fait ses preuves depuis la nuit des temps !

De nombreux légumes se prêtent à merveille à cette méthode :
Bien évidemment les légumes phares de l’été ou “légumes ratatouille” à savoir la tomate, le poivron, l’aubergine ou encore la courgette, mais pensez aussi à l’ail, aux champignons et aux petits artichauts, ils ne sont pas en reste !

Pour cela toutefois, quelques principes de précaution sont à respecter : un bocal ébouillanté avant usage, hermétiquement fermé et stocké au frais, voire au réfrigérateur, vous permettra de conserver vos ingrédients pendant 1 à 2 mois, sauf pour l'ail qu'il est préférable de consommer sous une semaine maximum afin de se prémunir de tout risque de botulisme (merci Sylvain d'avoir soulevé le problème). Et pour celles et ceux qui souhaitent prolonger le plaisir, il faudra passer par l’étape de la stérilisation qui assure une dégustation dans les six mois.


Outre le fait que l’huile conserve les légumes, elle agit également comme exhausteur de goût
L’huile d’olive avec sa saveur fruitée se prêtera parfaitement à l’exercice !
Vous n’avez que de l’huile de colza ou de tournesol sous la main ?
Pas de panique ! 

En aromatisant votre huile à l’aide d’épices - curry, paprika, curcuma, cardamome ou encore vanille, fiez-vous à vos envies ! - vous apporterez votre touche toute personnelle à vos préparations et cet été, il n’y aura pas un barbecue qui ne soit accompagné de petits légumes marinés à votre sauce !

Pour une idée d’huile aromatisée, rendez-vous sur le blog de l'interprofession des huiles végétales, pour y découvrir ma recette d'huile à la vanille qui vient sublimer un des légumes phare de l'été...

Billet partenaire


6 commentaires:

Syll a dit…

Attention à la conservation de l'ail coupé dans l'huile: risque de botulisme après une semaine à température ambiante...

Gourmandises Chroniques a dit…

Oui Sylvain, tu as tout à fait raison de le préciser !!! Pour éviter tout risque, conserver le bocal au frais comme je l'ai précisé dans mon billet et le consommer sous une semaine maxi !

solange a dit…

Une découverte pour moi mais je préfère de loin la conservation à base de vinaigre. Merci et bon week-end.

sofy lefour a dit…

Merci beaucoup pour tout ce que tu partages... Ton site est rempli de bonnes idées!
Bonne continuation, et encore merci!
voyance par mail gratuite

voyance gratuite par mail a dit…

bravo, blog super sympa, est une très belle source d'informations, bonne continuation a vous et encore merci de ce joli partage

Gourmandises Chroniques a dit…

Merci beaucoup

Enregistrer un commentaire