Halloween

mardi 18 septembre 2012

Smoothie Tomate-Poire-Citronnelle : Pause gourmande pour faim heureuse !


Comme je vous l'avais annoncé dans mon précédent billet, je me suis récemment rendue au festival de la tomate au château de la Boudaisière à Montlouis sur Loire, qui peut s'enorgueillir d'héberger le seul conservatoire en France dédié à la tomate, où sont choyées pas moins de 650 variétés !
Un festival placé sous les meilleurs délices doublé d'un merveilleux temps estival qui n’était pas fait pour déplaire à tous les passionnés de la belle rouge qui s’étaient donnés rendez-vous en ces terres tourangelles. 

J'ai pu y dénicher quelques merveilles, comme des petites graines de variétés de tomates anciennes achetées pour certaines pour la promesse de leurs qualités gustatives pour les unes (l’ananas noire), l'originalité de leur nom pour d'autres (nuits australes, plutôt engageant non ?) ou encore pour la petite histoire qui leur est attachée, comme la provenzano, cœur de bœuf italienne à chair rose dont on pensait la variété disparue jusqu'à ce que sa trace soit retrouvée au fin fond du Canada par un féru tomatophile !




Évidemment la dégustation de tomates était pour moi le point d'orgue de cet événement, tomates que j'espérais secrètement là où on ne les attendait pas. Autant dire que je n’ai pas été déçue ! Les confitures à base de tomates réalisées par Sophie Fouchet, la confiturière attitrée du château, ont tôt fait de me séduire et tout particulièrement celle à base de gingembre (pour celles et ceux qui ignoreraient encore que je suis une “ginger addict”, je vous invite à faire un tour ici , ici, ici, ou encore ici, et je ne vous parle pas de celle-ci ou de celle-là

Alors, convainvus ?!

 J'ai aussi eu la chance de goûter à de fabuleux jus de tomates, mais plus que les jus, le concept que j'ai vraiment adoré est sans conteste celui du bar à tomates sorti tout droit de l'imagination prolixe florissante de Louis Albert de Broglie, heureux propriétaire du château de la Bourdaisière, dont les projets naissent plus vite que ses tomates ne rougissent ! Les parisiens qui se seront rendus ce week end à Bagatelle au Festival We Love Green auront d’ailleurs pu déguster des jus de tomates au bar à tomates de Princer jardinier, concept exporté pour l’occasion dans le Delicatessen Market 100% bio et local mis en place pour l’occasion …
L’histoire aurait pu s’arrêter là, mais la vie étant en général très bien faite, une fois le festival terminée, j'ai fait partie ce vendredi des quelques privilégiés à avoir été invités au château, pour une journée en petit comité, le prince Louis Albert de Broglie comme hôte. Celui que j'avais découvert faisant la plonge la semaine précédente, se transformait en parfait guide de ses lieux, un prince multi-casquettes, vrai prince des temps modernes en somme !

Au-delà de l'accueil chaleureux qui nous a été réservé, la beauté des lieux jusque dans les moindres détails, c'est le discours du prince qui m’a séduite. Et je ne vous parle pas d’une belle histoire de conte de fées, non  !  Le discours était profondément terrien, enraciné, de bon sens avec surtout, surtout un profond désir de transmettre, d'éveiller les consciences au goût et à la manière de préserver nos richesses et de considérer la terre pour sa qualité nourricière. Discours tenu aussi par Sylvain Picard, jardinier d'Alain Passard, Alix de Saint Venant ou encore Xavier Mathias lors d'une conférence éponyme “le jardin nourricier, de la terre à l'assiette” au château de Valmer il y a un an de cela, dont Mea culpa, je vous avais presque tout tu de l'événement.

Mais après tout, c’est peut-être ça les contes de fées des temps modernes : un prince partant en quête de la préservation de nos richesses,  défendant la bio diversité et et le bon goût ?!


C'est donc à l'issue de nos pérégrinations potagères que nous avons fait une halte salutaire au fameux bar à tomates où nous attendait un buffet 100% tomates, 100% gourmand réalisé par les doigts de fée de Laurence Jakus, chef au bar à tomates de la Bourdaisière. Des tomates à toutes les sauces, comme jamais je n'aurais imaginé y goûter, même dans mes rêves les plus gourmands ! 


Version salée, version sucrée : 
Voilà qu'on nous rejouait le festival de la tomate pour le plus grand plaisir de nos papilles !





Merci Prince !
Merci à toute votre équipe !

Grâce à votre implication au quotidien, vous nous offrez un vrai conte de fées des temps modernes entre hédonisme et engagement !





Smoothie Tomate, Poire & Citronnelle


 

Pour 2 verres de 25cl environ


2 tomates jaunes de type tomates ananas ou comme ici tomates Golden


2 poires william

2 cm de citronnelle finement ciselée

1cm de gingembre frais râpé

2 pincée de poivre de kampot rouge d'Olivier Roellinger fraîchement moulu



Mixer dans le bol de votre blender les tomates préalablement nettoyées, les poires épluchées et coupées en quartier. Rajouter la citronnelle et le poivre.
Rectifier l'assaisonnement si besoin. Server immédiatement.














Et pour une version au basilic (et non, on ne se refait pas !), ajouter 5 à 6 feuilles de basilic dans le bol de votre blender !




mercredi 5 septembre 2012

Festival de la Tomate et des Saveurs - 8 et 9 septembre au Château de la Bourdaisière (37)


Ce week-end, les tomates sont à l’honneur au Château de la Bourdaisière qui  accueille pour la 14ème année le Festival de la Tomate & des saveurs en partenariat avec Slow Food et L’Ars Centre.


Demandez le programme !


©  Marc Dantan




Le  Bar à Tomates® !
Cette année, le Festival de la Tomate vous invite à découvrir la nouvelle édition du Bar à Tomates®, ouvert de mars à octobre et situé à quelques mètres du Conservatoire national de la Tomate du Château de la Bourdaisière.
Unique au monde, ce restaurant entièrement dédié à la tomate propose une carte délicieuse et inventive autour des recettes imaginées par Louis Albert de Broglie. Venues directement du Conservatoire à votre assiette, les tomates seront cuisinées en gazpachos, flans, tatins, bruschettas, terrines, crumbles, sorbets ou encore en d’innombrables jus et cocktails…






©  Marc Dantan / Ouvrage offert






La signature du livre de Louis Albert de Broglie « Les tomates du Prince jardinier »
La 14e édition du Festival de la Tomate vous proposera également de découvrir le dernier ouvrage de Louis Albert de Broglie  « Les tomates du Prince Jardinier", paru aux éditions Michel Lafon. Ce livre présente les 650 variétés du Conservatoire national de la Tomate du Château de la Bourdaisière et propose des recettes pour tous les goûts (que vous pourrez découvrir, pour la plupart, dans le Bar à Tomates®) ! Grâce à la présence de l’auteur tout au long de ces deux jours, vous pourrez repartir avec votre ouvrage dédicacé !








©  Marc Dantan


Le Festival de la Tomate et des Saveurs permet de présenter de nombreuses animations ainsi qu’une cinquantaine d’exposants. Les quelques 5 000 visiteurs aficionados évolueront dans un étonnant marché gourmand. 
L’occasion leur est offerte de découvrir chefs et professionnels de la gastronomie, ainsi que de nombreuses façons de déguster les tomates : coulis, sauces, chutneys, confitures, salades, sorbets, confits, alcools… La cuisine des tomates n’aura plus de secret pour vous !

Pour agrémenter vos plats, vous serez également invité à vous promener autour du nouveau poulailler du Château et à vous procurer ses œufs frais. Mais vous découvrirez aussi d’autres « visages » de la tomate : crèmes de beauté, parfums, et tout autant de déclinaisons artistiques. Les visiteurs auront la possibilité d’acheter différentes variétés de tomates provenant toutes du Conservatoire de la Bourdaisière : saviez-vous que les tomates pouvaient être rondes et rouges certes, mais aussi allongées, en forme de cœur, minuscules, énormes, noires, vertes, oranges, roses, blanches, jaunes… ?

Pour les découvrir, venez nombreux ce week-end au château de la Bourdaisière !

J’y serai ! Et vous ?







©  Marc Dantan
Informations pratiques

Les 8 et 9 septembre 2012, de 10h à 19h
Possibilité de loger dans le Château Hôtel de la Bourdaisière(clic)

Château hôtel de la Bourdaisière
37270 Montlouis-sur-Loire
Tél : + 33 (0)2 47 45 16 31
Email : contact@chateaulabourdaisiere.com

Comment s'y rendre ?
18 km de Tours et d’Amboise
7 km de la gare de Saint-Pierre-des-Corps
(55 mn en TGV de Paris)

Tarifs (visites des jardins, du parc, des expositions et accès au Bar à Tomates®)
Plein tarif : 7 €
Gratuit pour les enfants de moins de 10 ans
Gratuit pour les résidents du Château Hôtel
Parking gratuit


lundi 3 septembre 2012

Tarte à la tomate, rustique et multicolore …


 
Je dois bien avouer que depuis que j’ai imaginé cette tartelette pour le Yummy Magazine l’été dernier, j’ai eu l’occasion de la faire et de la refaire sans jamais me lasser. 

Alors, est-ce dû à son esthétisme, un singulier mélange de tomates cerises multicolores, à l’originalité de sa pâte aromatisée au basilic, ou encore à la rusticité de son aspect cachant de délicates saveurs, subtilement mariées, 
Mystère… !

Mais une chose est sûre, cette tartelette a fait mouche à chaque fois, remportant auprès de chacun un même et franc succès !

Une des recettes qui réunit pour moi quelques-uns de mes ingrédients phares de mes étés : la tomate et le basilic !

Mon été n’aurait pas vraiment la même saveur sans eux… 

…ou quand (comme bien souvent) bonheur rime avec simplicité :


 
Tarte à la tomate  

Pour 8 tartelettes

Pour la pâte
200g de farine
200G de ricotta
100g de beurre pommade
Du sel
Du basilic ciselé

Pour le pesto de basilic
20g parmesan
50g huile d’olive
50g de feuilles de basilic fraîches
1 gousse d’ail
40g de pignons de pin

Pour la garniture
Des tomates cerises ou cocktail (environ 7 à 8 par tartelettes, tout dépendra du diamètre choisi). Pour des tartelettes joliment colorées, vous pouvez opter pour des tomates de couleurs différentes.
Préparez la pâte
Mélangez tous les ingrédients dans le bol de votre robot et actionnez jusqu’à l’obtention d’une boule.
Sortez-la puis laissez-la reposer 30 minutes au frais.
Pendant ce temps, préparez le pesto de basilic
Nettoyez vos feuilles de basilic et mélangez dans le mixer avec le parmesan râpé, les pignons préalablement torréfiés au four (15mn à 100°c) ou dans une poêle et la gousse d’ail écrasée. Mixez le tout jusqu’à l’obtention d’une pommade. Rajoutez l’huile petit à petit.

Préchauffez votre four à 200°c.
Sur une surface farinée, étalez la pâte et réalisez des cercles à l’aide d’une empreinte, ici 12cm. Passez le rouleau sur les bords pour les affiner.
Au centre, déposez une noix de pesto ainsi que quelques tomates de couleurs différentes. Rabattez les bords de la pâte en faisant des plis. Pour une meilleure tenue, vous pouvez coller les plis en les humidifiant à l’aide d’un pinceau humide. Pour obtenir une jolie couleur, badigeonnez légèrement votre pâte et vos tomates avec un pinceau imbibé d’huile d’olive.
Enfournez vos tartelettes pendant 20mn. Elles se dégustent aussi bien chaudes que tièdes.