automne

dimanche 14 octobre 2012

Mille millions de mille sabords, 5 ans déjà ! Un coffre aux trésors en guise de gâteau de pirate pour fêter ça, parbleu !




Samedi dernier, la maison a pris des allures d’île au trésor sur laquelle corsaires, flibustiers et moussaillons ont échoué à la recherche d’un fabuleux trésor que d’aucuns prétendent enfoui sur un coin de l’île mais que personne jusqu’ici n’a jamais trouvé…

Pour réussir dans cette épreuve, il nous fallait une bande de pirates digne de ce nom :
valeureux, sans foi ni loi,  prêt à relever le défi, pas de ces bachi bouzouk à trembler au moindre danger ! 
Aussi pour tester leur courage, des épreuves de force, d’adresse et de vitesse avaient été prévues pour initier ces marins d’eau douce au dur métier de pirate !
Encore fallait-il mater cette bande de joyeux matelots ! 

Alors pour relever ce tour de force, le pirate le plus redouté de par tous les océans avait été dépêché pour l’occasion, l’impitoyable, l’abominable, le redoutable, j’ai nommé : « Oliv’ Le terrible » !


Être pirate, ça se mérite Morbleu !


 


C’est donc la motivation à son comble que tous se sont lancés dans les épreuves. 

A leur issue, dont tous sortirent victorieux, chaque marin d’eau douce s’est vu rebaptisé pour l’occasion entrant de fait dans le cercle très fermé des valeureux pirates. 

C’est ainsi qu’ «Axel la Ficelle», «Julia Tagada », « Nat la Patate », « Eva la Diva », « Achille en plein dans le Mille », « Paul le pot d’colle », et « Dent de Traviole » sont venus rejoindre les rangs de « Jo’Le pirate », qui les conviait à la recherche du trésor.

 Mais se lancer à corps perdu dans la bataille, ça creuse même le plus courageux des pirates ! 




 

Alors, après avoir largué les amarres côté jeux, cap vers la coquerie de «Flo O’Fourneaux » que ces ventres sur patte ont assailli sans vergogne  pour réclamer pitance ! 

C’est dans un joyeux brouhaha que ces boit sans soif se sont attablés et ont festoyé joyeusement, une pinte de lait à la main, et quelle ne fut pas leur surprise de découvrir ce qu’ils étaient venu chercher dans cette île du bout du monde, le trésor dont ils étaient en quête !

Alors sous leurs yeux ébahis, le coffre a révélé ses trésors...

et ce fut opulence de pierres précieuses, abondance de bonbons, monnaie sonnante et trébuchante, colliers à croquer à volonté !
Chaque pirate a ensuite rejoint son navire repu et fier d’avoir trouvé le trésor que personne jusqu’ici n’était parvenu à débusquer.


 

Pour la petite histoire, quelques pertes furent à signaler… De telles épopées, c’est bien connu, ne sont jamais sans risque ! C’est ainsi que « Dent de Traviole » a été rebaptisé « Manque une dent » à la fin de l’aventure. Et on a beau être le plus impitoyable des pirates, la petite souris passe aussi pour lui la nuit !



Coffre aux trésors - le gâteau des pirates-


Sur une base de gâteau au yaourt

Pour le gâteau au yaourt 

Pour cette recette, la mesure est le pot de yaourt


Ingrédients
1 yaourt nature
2 pots de farine
2 pots de maïzena
2 pots de sucre
½ pot d’huile
3 œufs
1 sachet de levure


Pour la décoration 
1 pâton de pâte d’amande verte
1 pâton de pâte d’amande blanche
Des smarties


Préchauffer le four à 165°c.
Dans le bol du robot, mélanger le sucre et les œufs. Fouetter jusqu’à ce qu’ils doublent de volume. Rajouter les autres ingrédients.
Beurrer un moule à cake.
Verser la préparation dans le moule, enfourner pendant 40 à 45mn. Si le dessus se colore de trop, pour éviter qu’il ne roussisse, placer sur le dessus une feuille de papier aluminium.
Vérifier la cuisson en enfonçant la pointe d’un couteau au cœur du gâteau, elle doit ressortir sèche.


Faire refroidir le gâteau. Le couper en deux par la moitié dans le sens de la longueur.

Prendre la moitié du pâton de couleur verte. Sur une feuille de papier sulfurisé ou sur une feuille en silicone, saupoudrer de sucre glace et à l’aide d’un rouleau à pâtisserie étalier le plus finement possible la pâte d’amande, partager-la en deux et draper chaque moitié de gâteau dans la pâte d’amande.
Répéter l’opération avec un 1/3 du pâton de couleur blanche, y découper des bandes et une serrure. Les disposer sur le dessus du gâteau, placer des smarties pour la décoration.
Disposer au milieu quelques bonbons, des pièces collier et recouvrir.

Astuce pour un gâteau au yaourt léger et moelleux : couper la farine avec de la maïzena 



Avec cette recette, je participe organisé par Cécile du blog Torchons et serviettes !



2 commentaires:

Escargots du Loir a dit…

Excellent. Moi, je veux retourner en enfance et avoir Flo O’Fourneaux comme maman !

Gourmandises Chroniques a dit…

Cela implique aussi d'avoir "Olive le Terrible" comme papa...es-tu toujours aussi sûre de toi ?! ;-)

Enregistrer un commentaire