automne

dimanche 7 octobre 2012

Concours Champagne de vignerons : Financiers à la framboise et au beurre Bordier à l’huile d'olive citronnée



Comme chaque année, et ce pour la 3ème édition, les champagnes vignerons sollicitent les bloggeurs pour réaliser une recette s’accordant au mieux avec les champagnes des vignerons regroupés sous cette marque.

N’étant pas à la base amatrice de champagne, j’ai cependant eu envie de relever le défi.  Mon palais ayant réussi à apprivoiser les vins blancs de Loire de ma région d’adoption, j’avais bon espoir quant au champagne ! 

Cette année donc, cap sur les champagnes millésimés !

Entre le 50% Chardonnay / 50% Meunier et le 100% pinot noir reçus, c’est donc sur le blanc de noir que mon choix s’est porté !

Une fiche technique de dégustation accompagnant le champagne allait me guider dans l’élaboration de ma recette :
"Vin blanc, jaune or aux reflets verts. La bulle est présente mais discrète. Le nez, sur des arômes sur des arômes de fruits blancs compotés, évolue sur une sensation légèrement « pinotante » de petits fruits rouges et de figues séchées. L’attaque en bouche est franche. La bulle est très crémeuse et vient apporter le relief nécessaire à l’ensemble. La rétro-olfaction, sur des arômes de fruits blancs compotés agrémentés d’épices, se termine tout en finesse."

Avec ces éléments en main, j’ai eu envie de partir sur des notes sucrées … 
L’idée d’un entremet dont les saveurs viendraient faire écho à celle du champagne et qui tiendrait la dragée haute à sa finesse a germé dans mon esprit.
Un financier que j’imaginais tout en finesse, subtil, délicat et néanmoins gourmand… 

Pour souligner les saveurs de fruits rouges, j’ai opté pour la framboise, d'une part parce que c'était un fruit de saison au moment de l’élaboration de la recette, mais aussi et surtout pour la finesse de son goût. 

L’alliance des saveurs du citron et de la framboise fonctionnant à merveille, je savais que cet agrume serait de la partie. 
En zeste d’une part, il allait venir parfumer à souhait le sucre. 
Le citron allait intervenir aussi avec l’emploi du beurre Bordier à l’huile d'olive citronnée, un summum de raffinement que j’ai découvert en début d’année lors d’une escapade malouine. 

La qualité des beurres Bordier n’est plus à prouver et ce beurre en particulier s’avérait parfait pour cette recette, et ce pour plusieurs raisons :

Le beurre salé fonctionnant comme exhausteur de goût, il allait  sublimer les saveurs de la framboise en conférant de la rondeur à son côté acidulé. 
L’huile d’olive étant pour moi gage de finesse dans les desserts (rappelez-vous de la brioche à l’huile d’olive),  elle allait apporter une pointe d’élégance à cet entremet.
Après plusieurs essais, la recette était validée !
Et alors que pour le goûter, les enfants se régalaient d’un verre de lait avec leur financier, les grands quant à eux, se délectaient de l’association de ces petits entremets et du champagne blanc de noir millésime 2005 de Serge Mathieu.


Financiers à la framboise et au beurre Bordier à l’huile d'olive citronnée



 

Pour 12 financiers
125g de blanc d’œuf
150g de sucre
1 citron bio
50g de farine
50g de poudre d’amandes
85g de beurre Bordier à l’huile d'olive citronnée
36 framboises


Faire préchauffer le four à 220°c.
Zester votre citron (pour moi ce sera avec ma râpe Microplane, une merveille en la matière !)
Mélanger le zeste au sucre et laisser reposer 15mn pour que le sucre s’imprègne bien de son parfum.
Faire tiédir le sucre aromatisé avec les blancs d’œuf.
Tamiser la poudre d’amandes avec la farine.
Dans le bol de votre robot, verser le mélange sucre/ blanc d’œuf sur la poudre d’amandes et la farine.
Faire fondre le beurre et incorporer à l’appareil.
Garnir vos moules à financier préalablement beurrés.
Disposer 3 framboises par financier.
Avant d’enfourner, baisser le thermostat à 180°c.
Laisser cuire environ 10 à 13mn, vos financiers sont cuits lorsque les bords sont dorés.
Sortir du four, démouler et laisser refroidir sur une grille.
Ces financiers se conservent 2 à 3 jours dans une boîte hermétique.

11 commentaires:

Mamina a dit…

Tu me donnes envies d'aller directement à la cuisine... merci.

BoopCook a dit…

humm =P

canelé a dit…

Il y a des défis plus dure que d'autres et ça donne envie de trouver une idée pour ouvrir une bouteille de champagne... :))

Gen a dit…

Miam c'est magnifique!

Gourmandises Chroniques a dit…

Oui je l'avoue c'était un défi des plus agréables ;-)

Gourmandises Chroniques a dit…

Merci Gen ! Contente que ça te plaise :-)

Gourmandises Chroniques a dit…

Venant de toi, je suis flattée, merci :-)

Gourmandises Chroniques a dit…

;-)

trinidad a dit…

jolie ambiance automnale pour des financiers encore gorgés de pétillance estivale

Gourmandises Chroniques a dit…

Quelle prose Miss Marie ! ;-)

Anonyme a dit…

Bon

Enregistrer un commentaire