Printemps

mardi 28 août 2012

10 comme… le nouveau numéro du Yummy Magazine… et le nombre de questions à sa créatrice Carole Albouy !



Alors que les vacances se terminent pour certains…pire, ne sont qu’un lointain souvenir  pour d’autres ! on fait fi de la fin de l’été et on plonge dans le nouveau Yummy afin de prolonger le plaisir sur un air résolument estival !

Au Sommaire de ce n°10 :

Les rubriques des chroniqueu(r)ses de la Yummy Team et les recettes des blogueu(r)ses, sélectionnées sur le site, sur les thèmes de l’aubergine, des prunes, des goûters gourmands et des recettes express de cocktails avec ou sans alcool.

Une rencontre avec Pierre Rigothier & Yann Couvreur, chef et pâtissier du restaurant étoilé le Baudelaire, qui nous ont fait le plaisir de répondre à une interview croisée.

Mais aussi… Pour profiter de la fin de l’été, on vous laisse choisir entre la tarte briochée aux fruits d’été, les figues en version salée ou sucrée, le melon en bruschetta ou salade… Et plus encore…

 Avis aux gourmands allergiques : on a pensé à vous avec cette recette de tartelettes chocolat & noisettes, très gourmande, sans gluten et sans lactose.


Pour le feuilleter en ligne : cliquer ICI

Pour le télécharger : cliquer ICI



…Et parce que ce numéro a des allures d’anniversaire avec ce nombre tout rond, je n’avais pas envie de vous laisser sur votre faim mais plutôt le fêter dignement en donnant la parole à sa créatrice, Carole Albouy.
Carole, la discrète, qui n’a de  cesse de mettre en avant sa « yummy team » comme elle l'appelle si affectueusement, team dont je suis très fière de faire partie depuis quelques numéros déjà.



Alors pour ce 10ème numéro, 10 questions à celle qui œuvre telle une petite fourmi pour vous concocter à chaque fois un magazine toujours plus abouti.

Carole Albouy
Gourmandises Chroniques : Comment a germé l'idée d'un magazine en ligne ?
Carole Albouy : Aaah… je me doutais bien que tu allais poser cette question… ;)
L’idée a dû commencer à germer quand on m’a offert un Ipad pour mon anniversaire. Je trouvais que c’était un support génial pour consulter les magazines. Je me suis alors beaucoup amusée avec mon « nouveau jouet » et à un moment … Paf ! L’idée a jailli : et si je créais un magazine de cuisine ? J’ai immédiatement imaginé qu’il soit collaboratif et j’ai commencé à réfléchir assez sérieusement au concept.

GC : Y a-t-il plusieurs personnes à l'origine du projet ?
CA : Oui, j’ai discuté de mon idée avec Trinidad et Mamina et je leur ai proposé de faire partie de l’aventure. Heureusement qu’elles ont accepté et accueilli l’idée avec enthousiasme ! Sinon  j’aurais sans aucun doute abandonné…

GC : Quelle importance revêt pour toi le côté collaboratif du magazine ?
CA : Il est essentiel ! A aucun moment, je n’ai envisagé réaliser ce magazine toute seule. Dès le départ, j’ai voulu que cet aspect collaboratif soit la spécificité du magazine. La blogosphère culinaire est tellement riche ! Et je souhaitais que cette richesse se retrouve dans les pages de chaque numéro.
La collaboration est double : il y a la Yummy Team. Au commencement, une dizaine de blogueuses, et un blogueur, qui ont accepté de participer de façon régulière et qui ont contribué au lancement et, évidemment, à faire vivre Yummy Magazine. Et puis, il y a tous ceux et celles qui possèdent un blog et qui proposent des recettes sur le site.
Sans eux tous, le magazine ne pourrait pas exister.

GC : Tu es aussi l'auteur du blog Alter Gusto, que t'apporte la réalisation du magazine par rapport à celle du blog, en quoi est-ce différent, quelles sont les similitudes ?
CA : Ce sont deux activités totalement différentes. Mon blog est mon espace personnel. J’y papote et propose mes recettes selon mes envies et mes humeurs. Je cuisine beaucoup (et fais aussi beaucoup la vaisselle !) mais seulement ce que j’aime ! Je m’improvise aussi un peu photographe avec plus ou moins de succès…  Je  pense que mon blog me ressemble plutôt bien.
Pour le magazine, je ne cuisine pas ! Ou alors très exceptionnellement. Je suis en coulisses et j’avoue que cela me plait (la plupart du temps).  Il y a le site, la rédaction, la maquette, l’équipe… C’est une sacrée organisation !
Et j’avoue qu’il y a quelquefois, dans le magazine, des choses que je n’aime pas spécialement…

GC : Comment se construit un numéro, combien de temps à l'avance et combien de temps y passes-tu ?
CA : En général, avec Mamina, on commence à travailler sur le contenu d’un numéro environ 3 mois avant sa parution. On tente de créer à chaque fois un sommaire appétissant, susceptible de répondre à tous les gouts et qui respecte les saisons. On consulte aussi la Yummy team pour prendre de bonnes idées et on lance la collecte des recettes sur le site. Ensuite, il y a la sélection des recettes, les corrections et quelques retouches des photographies afin d’harmoniser le contenu. Et j’ai besoin d’une bonne dizaine de jours pour élaborer la maquette. Sans oublier la création des visuels, la newsletter, la mise à jour du site, les téléchargements sur les  différents sites où le magazine est proposé à la lecture et au téléchargement … C’est un peu la course lorsque la date de sortie approche ! Et le jour J, je ne vous raconte même pas !
Par contre, pour le numéro de fin d’années, qui est un numéro spécial, on attaque 6 mois avant !

GC : Combien le magazine compte-t-il de lecteurs à ce jour ?
CA : C’est assez difficile à déterminer avec précision car le magazine est échangé par mail, proposé par des tiers sur des sites de téléchargement ou de lecture. Je peux seulement comptabiliser les lectures et téléchargements effectués sur les sites où j’ai choisi de mettre à disposition le magazine. Cela représente une moyenne de 35 000 lecteurs par numéro.

GC : Quelle la progression du lectorat depuis les 1ers numéros ?
CA : Là aussi, c’est difficile à dire … Pour les raisons indiquées ci-dessus mais aussi parce que tous les numéros restent disponibles sur le Web et on s’aperçoit que les anciens numéros continuent d’être lus et téléchargés de  longs mois après leur parution.

GC : Quelles sont pour toi les événements marquants de ces 10 numéros ?
CA : Chaque numéro est un événement marquant ! Il n’y a pas de routine, c’est différent à tous les coups. Il y a des galères et des satisfactions. Il y a surtout de longues heures passées au téléphone avec Mamina et de nombreux échanges d’idées avec Mamina ou Trinidad. Sans oublier le soulagement d’arriver à boucler chaque numéro, la petite pointe d’inquiétude qui précède la parution, l’envie de ne pas décevoir les lecteurs… C’est une aventure à chaque fois !

GC : Quelles sont les évolutions envisagées à court, moyen ou long terme ?
CA : Il y aura des évolutions. On a plein d’idées ! Mais comme on manque de temps pour les mettre en œuvre, il est difficile de donner des délais.

GC : Que représente pour toi l'aventure Yummy  Magazine ?
CA :
Une belle aventure ! Qui j’espère va se poursuivre longtemps. Même si elle est terriblement chronophage, bien plus que ce que j’avais imaginé au départ du projet.
Elle est humainement très enrichissante avec des rencontres, des échanges, des expériences, des découvertes… 

Et elle a même fait germer d’autres projets ! Top secret pour l’instant !

4 commentaires:

Sylvie a dit…

Très intéressant cet article c'est sympa de connaître un peu plus les coulisses

Gourmandises Chroniques a dit…

Merci Sylvie ! Il faut dire que Carole n'a pas été avare de détails, ça aide à rendre l'interview vivante ! ;-)

Babeth De Lille a dit…

Je suis accro à Yummy depuis le numéro 1..... Merci de nous avoir mieux fait connaître son histoire et sa "fondatrice"......

Gourmandises Chroniques a dit…

Merci beaucoup Babeth ! :-)

Enregistrer un commentaire