Eté

mardi 20 mars 2012

Réaliser sa guimauve maison ? Un jeu d’enfant !


On l’aime pour ses rondeurs, son moelleux et son goût sucré.
Son côté réconfortant, régressif et addictif à souhait.
On y goûte étant enfant et on continue de l’aimer bien des années après…
Mais savez-vous pourquoi appelle-t-on ce bonbon « guimauve » ?

Tout simplement car à l’origine, entrait dans sa composition la racine de la plante du même nom, la guimauve officinale (althea officinalis).
Cette racine a la propriété d’être mucilagineuse, c'est-à-dire qu’au contact de l’eau elle gonfle et produit une substance visqueuse.
Aujourd’hui et depuis bien longtemps, la gélatine ou encore l’agar agar ont remplacé cette racine, même s’il nous reste encore ce nom délicieux!
Alors guimauve, marshmallows ou encore shamallow...
Que dîtes-vous d’un peu de douceur pour célébrer l’arrivée du printemps ?!


Guimauve maison à la cardamome

 

Recette de Julien Merceron, confiseur de « A la Mère de famille » et tirée du livre éponyme chez Marabout

Ingrédients
Pour une plaque de 45cm x 35cm (soit environ 60 guimauves individuelles)
110g d’eau
50g de miel acacia
240g de sucre
15g de gélatine (environ 7 feuilles)
3 gros blancs d’œuf
10 gousses de cardamome


Faire chauffer l’eau, le sucre et le miel  à 114°c.
Pendant ce temps, faire tremper les feuilles de gélatine dans un grand volume d’eau froide.
Lorsque le sirop a atteint les 114°c, essorer les feuilles de gélatine et les ajouter au sirop hors du feu. Bien mélanger.
Puis verser le sirop en filet  sur les blancs d’œufs montés en neige, sans cesser de fouetter.
Ouvrir les gousses de cardamome pour récupérer les petites graines noires qui se trouvent à l’intérieur des alvéoles. 
Les hacher finement à l’aide d’un couteau et les incorporer à la préparation.
Continuer à mélanger (le mélange va gonfler) durant environ 10mn jusqu’à ce que le mélange tiédisse.
Étaler la guimauve sur une plaque recouverte de papier sulfurisé sur laquelle vous aurez saupoudré de la fécule de pomme de terre. Laisser durcir à l’air libre entre 3h et 4h. Avant de la découper, saupoudrer la surface de fécule de pomme de terre, afin d’éviter qu’elle ne colle.

La guimauve se conserve 1 semaine dans une boîte hermétique.


Conseils
Pour avoir testé 2 méthodes (faire infuser les gousses de cardamome dans l’eau qui va servir à réaliser le sirop ou hacher les graines contenues dans les gousses de cardamome et les incorporer à vos blancs montés en neige), je vous conseille vivement la 2ème, le goût de la cardamome est bien plus prononcé.

Gélatine ou agar agar ?
C’est comme vous le souhaitez !
Cependant sachez que l’agar agar a un pouvoir gélifiant 8 fois supérieur à celui  de la gélatine.


A suivre prochainement, la recette de la guimauve à tartiner*

*Merci à Esterelle Payany qui, quelque soit le biais, son blog ou Elle Magazine, a le don d’attiser ma curiosité gustative !

7 commentaires:

Lisa a dit…

Mama Miaaaaa, le clavier va me faire un court-circuit (*baaaaave*)

Estérelle a dit…

Tu m'en vois toute guimauve :-) Merci !

cocotte et biscotte a dit…

en effet, c'est tout simple ! Allez, petit atelier guimauve à prévoir ce week-end avec la puce, (entre nous, c'est pas sûr que ce soit elle qui en mange le plus...) merci pour le partage !

BoopCook a dit…

elle est magnifique

Mlle M. a dit…

ça fait un moment que j'en envie de tester les guimauves tu me redonnes l'idée!! merci

Anièce a dit…

J'ai une recette par là....jamais tentée...je suis ravie de voir que ç a marche et qu'elles sont super super jolies...
belle soirée

Recette de cuisine a dit…

Cette recette est tout d'abord très appétissante, en plus elle est vraiment amusant de faire ces formes!

Enregistrer un commentaire