Halloween

vendredi 21 octobre 2011

De l’utilité publique de la boulette et autres considérations boulettologiques, ou quand je ramène ma boulette... d’automne !



De la préparation où il faut mettre la main à la farce, l’exercice loin de rebuter détend. 
Mieux !
Faire rouler la boulette entre ses doigts est un jeu d’enfant !

D’ailleurs nos têtes blondes ne s’y trompent pas et se font enrôler de bon cœur ! Avec leurs petites mains expertes, aguerris qu'ils sont par des années de pâte à modeler, ils peuvent enfin passer aux choses sérieuses en roulant dans la cour des grands leurs premières boulettes !

Quant aux grands de leur côté, il faut bien avouer que l'aspect régressif et ludique de la chose n’est pas pour leur déplaire…

La boulette est une empêcheuse de déprimer en rond
Par ses formes girondes, la boulette se veut réconfortante, rassurante et conviviale. Antidote implacable à la monotonie dans l’assiette, elle se révèle être une alliée de choix pour les repas vite faits, bien faits et complets qui plus est !

La boulette est bonne farce ! 
Mieux ! Elle se révèle reine de l’accommodage ! 
Pas bégueule pour deux ronds, elle se plie de bon gré à l’humeur de vos placards et s’accoquine sans vergogne aux restes de votre frigo. Avec quelques épices, deux trois brins d’herbes et un soupçon d’imagination, vous offrez en deux temps trois mouvements, une seconde vie à vos restes métamorphosés en de délicieux mets ronds en bouche. 

La boulette est aussi maîtresse dans l’art de rouler les papilles de nos bambins ! Après en avoir bavé des ronds de chapeaux pour leur présenter qui le légume détesté, qui le bout de viande abhorré… fini les ronds de jambe : Laissez faire la boulette !
 Les voilà qui se mettent à déguster les aliments maudits, mieux ils sont plébiscités !
Mystère et boulette de gomme me direz-vous?
Pas si sûre…
La boulette est une perle dans l’art du camouflage. Elle sait associer les goûts, lier les parfums, harmoniser les saveurs et nous de jubiler en douce de les rouler ainsi dans la farce…

Et bonheur ultime pour les petits comme pour les grands : Manger la boulette avec les doigts, c’est légal !!! 

Décidément, la boulette à tout pour plaire !

Alors pour conclure cette ode à la boulette, place à la boulette d’automne qui fut rondement dégustée...




Boulettes d’automne


  


Ingrédients pour 4 à 6 personnes
1 petit oignon
200g de  butternut râpé
2 tranches de pain mie
1 peu de lait
1cc miel
1 blanc d’œuf
300g de veau haché
Sel poivre
3 feuilles de sauge
Marrons sous vide en conserve
Huile d’olive

Préparation
Epluchez votre butternut, râpez-le.
Epluchez et ciselez un petit oignon
Ciselez vos feuilles de sauge.
Humidifiez vos tranches de pain de mie avec un peu de lait pour les ramollir, enlever le surplus de lait.
Mélangez-le tout avec la viande de veau haché, la cuillerée de miel et le blanc d’œuf. Le blanc va servir de lien (vous pouvez tout aussi bien utiliser le jaune mais il est plus riche).
Salez, poivrez.
Façonnez vos boulettes.
Mixez vos marrons et roulez vos boulettes dans la chapelure de marrons avant de les disposer dans la poêle.
Mettre de l’huile d’olive à chauffer dans une poêle et déposez-les boulettes, les retournez régulièrement au cours de la cuisson afin qu’elles soient dorées de toute part. Faire cuire environ 15mn.




Actualité
La foire d'automne continue jusqu'à lundi ! Venez participer gratuitement aux ateliers culinaires mis en place par 750 grammes et animés par de nombreux bloggeurs ainsi que par Chef Damien !
Pour consulter le programme, c'est par ici !

21 commentaires:

isabelle a dit…

J'aime cette ode à la boulette :-)

Le plus souvent, je les aplatis légèrement pour les cuire plus facilement à la poêle avec moins de matière grasse ... tu crois que la ligue officielle boulettomane va me bannir ? Quoiqu'il en soit, elles ont l'air extra les tiennes, le mélange d'ingrédients est très très tentant !!

Reglisse a dit…

J'aime beaucoup cette recette de boulette, l'idée d'y ajouter de la butternut et des marrons est terrible !

Damedekaro - Les Casseroles de Carole a dit…

Elles sont appétissantes ces boulettes façon cake pops et ludiques en plus....avec les belles couleurs et saveurs de l'automne !

Silvia a dit…

J'ai adoré lire tes considérations sur la boulette, ta recette me plait beaucoup et je trouve sublime l'idée des piques faites avec des branches :-) bises bon week-end, Silvia

Babeth59 a dit…

c'est de la boulette sophistiquée ça!...et terriblement gourmande!

Anonyme a dit…

Superbe: je suis aussi une très grande sympatisante de la boulette. Celles-ci me plaisent beaucoup! J'espère que tu vas bien? Bises Juliette

Agnès a dit…

qu'elles sont jolies ces boulettes ! du coup on a envie de les manger...

Gourmandiseuse a dit…

Superbe idée !! Moi qui suis une grande fan de boulette, je ne peux que succomber !!

Floriane a dit…

J'aime beaucoup ta recette, tous ces ingrédients me plaisent, surtout le potiron

Bonne soirée, Floriane

Gen a dit…

Super idée! A la base je ne suis pas trop boulettes, mais présentées comme ça et avec toutes ces saveurs j'en ai l'eau à la bouche!

Mercotte a dit…

Elles sont rigolotes avec leur queue d'automne tes boulettes !! j'espère que les ateliers se sont bien passés

ZeLittleKitchen a dit…

Très sympa ! j'adore ta présentation et tes photos !

toutendouceurs a dit…

Ces petites boulettes me font bien envie ! Reste plus qu'à m'enlever la chanson de Diams que j'ai dans la tête maintenant... c'est pas gagné ;)
Bises !
Delphine

Edda a dit…

J'aime tes boulettes (et les boulettes en général) avec toutes ces belles saveurs :-)

Isabelle a dit…

Mhmmmm ça me fait envie ça !!!

gracianne a dit…

Et donc vous boulettisez en famille? Tu en as de la chance, les miens, au bout de deux minutes, ils se lassent et me laissent jouer toute seule.

Anonyme a dit…

j'ai cuisiné ces boulettes en atelier à la foire d'automne... excellente recette.

Je l'ai refaite aujourd'hui sans châtaignes mais panées aux brisures de noisette. C'est excellent aussi

Françoise a dit…

Maintenant, grâce à toi, je ne vais plus tourner en rond sans savoir quoi faire de mes restes, ton ode rigolote à la boulette m'inspire rondement ! J'aime bcp tes associations de saveurs et les pics façon brindilles. Bon week-end, bises, Françoise

Coralie a dit…

La boulette, la reine des repas à la maison, ça plait toujours aux petits ! Et une boulette pareille j'en veux bien aussi !

trinidad a dit…

trop mimis tes boulettes !!! j'adhère !!!

julie a dit…

très sympa pour cuisiner le butternut, merci beaucoup

Enregistrer un commentaire