Eté

mercredi 16 mars 2011

Fondant Chocolat - Potiron ou l’art de déjouer les papilles de nos bambins


Oui, je reconnais, ce n’est pas très honnête de ma part d’abuser mes enfants de la sorte…

Mais que voulez-vous, c’est ça aussi être maman !
Apprendre à contourner les obstacles quand vient l’heure des repas, éviter autant que possible la confrontation frontale qui ne profite à personne.

C’est dans ces moments que toute maman devient un peu Sioux dans l’âme…
Car acquérir la sagesse des sioux, c’est exceller dans l’art de déjouer les obstacles, franchir les montagnes du dégoût de nos petites têtes blondes pour les légumes...
Aliments ô combien saugrenus pour la majorité d’entre eux, dont, si on les écoutait, l’alimentation idéale se résumerait essentiellement ou peu s’en faut, aux pâtes, frites et autre steak hachés en passant par toute la gamme des bonbons. 

Alors même si on les adore, on ne peut décemment pas accéder à toutes leurs demandes et leur apprendre à adopter une alimentation variée et équilibrée se révèle une nécessité qui bien souvent se réalise à leur insu. 
Il faut alors jongler avec les goûts et surtout les dégoûts de chacun, ruser pour parvenir à ses fins et varier les plaisirs.
Mais lorsque l’on a écumé la panoplie des boulettes à tous les parfums et à toutes les sauces avec la sensation qu’ils vont frôler l’overdose, se renouveler devient urgent !

C’est sur le site d’Edda que j’ai trouvé mon Saint Graal ce jour-là, car après ma salade potironesque, il me restait une tranche de cette courge que j’avais terriblement envie de leur faire goûter. Mais forte de ma récente et malheureuse expérience avec la salade, il me fallait, une fois encore, être plus maligne qu’eux et si leur faire goûter cette petite merveille devait se faire à leur insu... 
A leur insu cela se ferait !

Voici donc le fondant chocolat potimarron d'Edda inspiré par Cléa quelques peu revisité avec les ingrédients dont je disposais. 

Le pari est gagné ! 
Les enfants n’y ont vu que du feu ! Mieux, ils se sont délectés de ce gâteau riche en chocolat, dont le beurre est totalement absent, le sucre à peine présent et le fondant apporté par le potiron.

Mon contrat de maman étant rempli, je me délecte d’un profond sentiment d’auto satisfaction, à défaut du fondant dont il ne reste plus une miette …




Fondant Chocolat - Potiron

Ingrédients pour 8 fondants individuels
200 g de chocolat noir (à 70% de cacao)
130 g de purée de potimarron (cuit au four à 180°C pendant une demi-heure environ)
1 cs de purée de sésame blanc ou tahin
80 g de sucre de canne
3 oeufs
40 g de farine

Pas à pas
Préchauffer le four à 200°C (chaleur tournante). 
Faire fondre le chocolat au bain-marie. 
Fouetter les oeufs avec le sucre puis ajouter le tahin.
Ajouter la purée de potiron.
Verser le chocolat fondu puis incorporer la farine de manière à avoir une crème homogène. Verser dans vos moules individuels en silicone (si vous utilisez des moules classiques, pensez à les beurrer et les fariner pour pouvoir les démouler). 
Cuire pendant 8-10 minutes. Il doit se former une croûte mais le coeur doit être encore fondant. 
Servir tiède ou froid.



17 commentaires:

Kim a dit…

C'est bien comme recette parce que la purée permter de garder le gâteau bien moelleux!

Julie a dit…

Bien joué! Et en plus ça à l'air très bon !

Clemence a dit…

j'aime beaucoup en faire aussi...

Hélène (Cannes) a dit…

Tiens c'est sympa, ça, comme recette. Je n'ai plus de potimarron mais je vais essayer avec ma dernière courge toute douce ... On verra ... De toute façon, ils mangent tout, les miens ! ;o)))
Bisous et bonne soirée
Hélène

L'étudiante a dit…

J'avais vu cette recette sur un blog, mais une version au potimarron je crois. Ca m'a donné envie d'essayer parce que mettre du légume dans un gâteau, ça m'intrigue beaucoup !!

Gen a dit…

Alors là je suis bluffée! Et ce fondant m'a l'air si chocolaté! Je comprends qu'il n'en reste pas une miette!

Gourmandises Chroniques a dit…

Oui Kim, c'est moelleux assuré !
Julie : ça l'est, ça l'est ;-)
Clémence : Et c'est d'une facilité déconcertante qui plus est, ce qui ne gâche rien ;-)
Hélène : Moi non plus je n'avais pas de potimarron et c'était parfait avec le potiron, donc n'hésite pas avec ta variété de courge d'autant si elle est douce :-)
L'étudiante : Oui, normalement c'est avec du potimarron mais tu vois comme quoi, il faut oser !
Gen : Oui, le fait qu'il n'y ait pas de beurre et très peu de sucre renforce le goût du chocolat !

Libellule a dit…

Haha! J'adore! Je suis une maman Sioux moi!

Damiana a dit…

Piccoli gioiellini che si sciolgono in bocca!!Complimenti per tutto!!

virginie a dit…

je ne suis pas super fan du potiron, alors pourquoi pas en version sucrée !!!

bon vendredi gourmand

virginie

Gourmandises Chroniques a dit…

Libellule : Je savais que je n'étais pas toute seule !
Damiana : Grazie mille e Benvenuto :-)
Virgini : Tu devrais essayer comme ça, on ne sent absolument pas le goût !

Gracianne a dit…

Decidement les recettes d'Edda cartonnent en ce moment :)
Bonne fin de semaine.

Gourmandises Chroniques a dit…

Pour rendre à César ce qui est à César, il s'agit d'une recette de Cléa, mais qu'Edda a magnifiquement réalisé :-)

Edda a dit…

Merci, aussi pour le sourire et les photos délicates! Tu es une maman en or :-) Bises et bon week end

ça sent beau... a dit…

On n'y voit que du feu, des fondants qui fondent comme il se doit !!!
Les courges ne sont pas si courges que cela, la preuve !
Les photos sont superbes comme toujours et donnent envie de traverser l'écran pour croquer à pleines dents.
J'aime particulièrement l'atmosphère qui se dégage de tes photos de chouquettes !

Mama Yéti a dit…

Superbe association! Je n'aurai jamais pensé à cela. Merci pour la découverte du site et ta belle présentation. Bonne fin de semaine!

Citron a dit…

Quelle chouette recette! Miam!

Enregistrer un commentaire