Automne

lundi 7 février 2011

Le meilleur pain du monde...

Pour avoir eu des grands parents extraordinaires, je ne sais que trop bien que les plus beaux souvenirs, les moments les plus forts qui restent gravés à jamais, sont ces petits riens qui ont nourri notre quotidien, ces gestes transmis l’air de rien, ces petites phrases qui prennent tout leur sens après coup et que l’on conserve comme le plus précieux des trésors. 
Ce week-end, la maison de mes beaux parents résonnait des cris,  des rires et de la joie de vivre de quatre petites têtes, qui à défaut d’être toutes blondes, étaient au moins toutes bouclées !
 Le papy, heureux comme un prince, avait décidé de faire du pain avec sa bande de joyeux marmitons, revêtus pour l’occasion du tablier de circonstance ! Cette aventure vécue par tous comme un grand moment de bonheur, résonnait pour les grands comme un événement hautement symbolique, celui d’un papy ancien boulanger pâtissier fier de son métier transmettant son savoir, partageant les gestes qui le font encore vibrer. 
Alors pour ne pas gâcher leur précieux moment, mais avec l’envie farouche de l’immortaliser, je me suis faite petite souris pour l’occasion et graver à jamais cette jolie tranche de vie.
J’aurais pu en partager ici davantage, comme en entamant la croûte croquante et dorée qui, en cédant, aurait dévoilé une mie généreuse et aérienne à souhait…Mais je souhaitais leur réserver le privilège de découvrir et déguster le fruit de leur labeur.
De ce pain qui restera à tout jamais  le meilleur pain du monde… 


Pain au levain
  
Pour 4 petites couronnes et  6 petites boules
200g de levain au naturel (pour les explications de la fabrication du levain, je vous invite à consulter cet article merveilleusement documenté et illustré de photos de Jeanne "Au levain".
500g de farine à céréales
15g de sel
30g de levure de boulanger
Environ 350g d’eau (soit 70%)
200g de levain

Pas à pas
Mettre le levain au fond du bol du robot. 
Ajoutez l'eau et pétrir. 
Le résultat est liquide et plein de bulles. 
Puis ajoutez la farine et la levure jusqu'à obtenir une bonne consistance. 
Continuez de pétrir durant au moins 5mn.
On doit obtenir une pâte qui n'attache pas aux doigts, mais suffisamment humide pour qu'elle ne se déchire pas elle doit être souple. 
Incorporez le sel en début de pétrissage. 
   Travaillez énergiquement la pâte. 
Puis formez une boule et laissez reposer 
à température ambiante pendant au moins 1h30.
Sur le plan de travail fariné, travaillez la pâte. 
Pour façonnez les couronnes, faire une boule. Aplatir légèrement la boule et à l’aide de votre coude, exercez une pression au centre. 
Puis, de vos mains, faire un trou et l’élargir légèrement tout en tournant la couronne.
Vous pouvez décorer vos couronnes en faisant des petites entailles à l’aide d’une paire de ciseaux.
Disposez boules et couronnes sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. 
Puis faire lever votre pain façonné dans votre four chauffé à 40°c-50°c. 
Lorsqu’il a doublé de volume, le retirez et chauffez votre four à 220°c.
Enfournez à four chaud.
Le temps de cuisson ne m’a pas été dévoilé (entre 20 et 35 mn ne me semble pas aberrant, ceci dit, cela dépend beaucoup de la taille de votre pain…). 
Voici l’explication que j’ai eu :  "Il faut que la croûte soit d’une belle couleur dorée et qu’elle soit croustillante… "
Que voulez-vous un boulanger ne dévoile pas tous ses secrets !

18 commentaires:

Gaëlle a dit…

quelle chance, je profite aussi des moments passés avec ma grand-mère à cuisiner, c'est un bonheur!

Gaelle

Mercotte a dit…

Trop mignon, et quel joli texte tu nous fait partager dans ce billet !

Kim a dit…

Superbe! Ce pain a l'air délicieux... Cuisiner avec des gens qu'on aime est trop agréable!

virginie a dit…

que de jolis moments on partage en cuisine !!!

bon lundi gourmand

virginie

Juliette a dit…

Un beau billet très émouvant... Et toujours de magnfiques photos. Bises

Nelly a dit…

C'est une jolie note que tu partages ici :)

Gracianne a dit…

Joli, ces petites mains d'enfants dans la farine. Ils s'en souviendront de ce pain la!

M. a dit…

J'adore la boulange, avoir les mains dans la pâte... Tu me donnes envie de faire naitre mon levain, mon petit dernier est décédé malgrè les superbes recettes que j'ai pu réalisé!!
Tes photos me donnent envie!

Sylvie a dit…

Complètement à l'image de la tradition culinaire française et en pleine lignée des raisons pour leslequelles la gastronomie française est inscrite au patrimoine de l'humanité. Partage, conviliaté, famille .....
Un joli moment de partage
Merci.

Gourmandises Chroniques a dit…

Merci :-) Je suis vraiment heureuse de partager ces jolis moments de la vie avec vous et qu'ils vous plaisent me ravit :-)

"pose"gourmande a dit…

faut vraiment que je teste le pain au levain!!!

trinidad a dit…

superbes ces souvenirs et photos !

Boljo a dit…

Un moment inoubliable, superbement rendu par ton joli texte et tes somptueuses photos. J'admire.

Silvia a dit…

J'aurais bien voulu avoir un papy comme "lui" ;-)
Merci pour avoir partagé ce beau moment et ce pain... j'ai l'eau à la bouche à en lire la recette.... b
bises

Gourmandises Chroniques a dit…

Julia : Ya plus qu'à ^^
Marie et Boljo : c'était effectivement un très beau moment :-)
Silvia : Ce sont effectivement des petits enfants très chanceux d'avoir des grands parents merveilleux :-)

Julie a dit…

Le pain à l'air superbe, la photo où des mains anciennes guident de jeunes mains est superbe, elle est pleine de tendresse, je l'adore!

Sophie a dit…

C'est même plus que le meilleur pain du monde, c'est parmi ces meilleurs moments où tout est vrai et beau. Un magnifique billet. Bisous.

Julie a dit…

Bonjour,
Je découvre ton blog et je le trouve super sympa! Les photos sont très belles et donnent très envie d'un moment de gourmandise !
Je viens depuis peu de créer mon blog de cuisine, je t'invite à venir faire un tour !
A bientôt

Enregistrer un commentaire