automne

vendredi 17 décembre 2010

Calendrier de l'Avent #17 - Par le sourire d'une reine... et mes calissons comme à Aix en Provence




De nombreuses légendes entourent cette douceur provençale figurant chez certains dans la liste des 13 desserts provençaux. Je vous livre ici,  en cette période de fêtes, celle qui a mon goût est la plus jolie…
Selon la légende donc, les calissons seraient apparus en 1454 au cours du repas de noce du bon Roy René, René Ier d’Anjou, Comte de Provence, avec la future reine Jeanne de Laval. Le pâtissier de la cour les  aurait créés pour célébrer sa nouvelle reine. Celle-ci qui été réputée pour sa figure des plus austères, aurait souri le jour de ses noces, en goûtant pour la première fois la confiserie d’Aix-en-Provence. Les invités, surpris, se demandèrent ce qui avait fait sourire la reine :
« Di calin soun » (« Ce sont des câlins ») fut la réponse.
 Les calissons seraient ainsi nés du sourire d’une reine…


Calissons d'Aix en Provence
 

 



Ingrédients
Pour environ 50 calissons
150 g de melon confit
50 g de confiture d'abricot
300 g de poudre d'amande fraîchement moulue
200 g de sucre glace
2 c à c d'eau de fleur d'oranger
2 ou 3 gouttes d'extrait d'amande amère (pour les amateurs)

Pour le glaçage royal
1 blanc d'œuf
150 g de sucre glace





Pas à pas
Mixez dans votre hachoir,  le melon confit et la confiture d'abricot pour obtenir une texture la plus lisse possible. Dans le bol de votre robot, versez ce mélange avec la poudre d’amande, le sucre glace et la fleur d’oranger (si vous souhaitez mettre de l’amande amère, c’est le moment de l’ajouter).  Laissez tourner jusqu’à la formation d’une boule moelleuse et non collante. Étaler la boule entre deux feuilles de papier sulfurisé et abaissez-la à 1cm avec votre rouleau à pâtisserie. Ôtez la feuille du dessus et laissez sécher la pâte pendant au moins 2 heures. Munissez-vous d’un bol chaude dans lequel vous tremperez votre emporte pièce à chaque découpe afin que celle-ci soit la plus nette possible. Récupérez les chutes et renouvelez l’opération jusqu’à épuisement.
Laissez sécher jusqu’au lendemain.
Le lendemain préparez votre glaçage royal, à l’aide du blanc d’œuf et du sucre glace.
Montez votre blanc en neige, ferme, rajoutez le sucre glace petit à petit jusqu’à l’obtention d’un mélange souple. Si votre glaçage ne s’étale pas bien, rajoutez un peu de blanc d’œuf et mélangez à nouveau. S’il est trop liquide, rajoutez du sucre glace. Etalez le glaçage à l’aide d’un pinceau et laissez sécher à température ambiante ou au four à 40°c pendant 30mn.
Conservez dans une boîte hermétique.





10 commentaires:

julia a dit…

très jolis tes calissons! bravo pour cette realisation!

Kim a dit…

WOW! Quand je suis allée en Provence, il y a quelques années, j'ai pu goûter à cette gourmandise et c'Est vrai que c'est tellement bon. J'adore la légende, ça ajoute un peu de poésie dans nos vies!

Gourmandises Chroniques a dit…

Merci Julia et encore félicitations pour votre initiative du "7 jours, 7 blogs" !
Kim, quel plaisir de voir ton message car je sais que tu viens souvent par ici !

Citron a dit…

Je craque! Je devrai essayer ta recette, car ils sont difficiles à trouver chez moi. Merci!

zounette a dit…

chaque jour est un délice!!!!

Gourmandises Chroniques a dit…

Citron, surtout ne te prive pas c'est d'une simplicité enfantine !
Zounette, merci :-)

martine de Bordeaux a dit…

Bravo pour ce calendrier quel boulot!
C'est un délice pour les yeux et ça donne l'eau à la bouche

Edda a dit…

Moi aussi j'adore cette histoire...et il nous font sourire à nous aussi. Tu as cette belle capacité de me transporter hors du temps avec tes mots :-)

Gourmandises Chroniques a dit…

Martine, merci pour votre gourmande fidélité ;-)
Edda, tu vas me faire rougir...

trinidad a dit…

et quel joli sourire au final, tu les as parfaitement réussis !

Enregistrer un commentaire