automne

vendredi 10 décembre 2010

Calendrier de l'Avent #10 - La tête dans les nuages et mes petites lunes aux pignons (ou pignolats)




 A croire que mon côté tête en l’air m’a poussée très tôt à m’intéresser à ce qui se passait au-dessus d’elle. Non que je sois animée d’une passion dévorante pour la voûte céleste astronomiquement parlant…Non, mon intérêt s’arrête ou commence à l’aspect contemplatif de la chose, éternelle rêveuse que je suis !
Je ne saurais dire combien d’heures j’ai pu passer à admirer le ciel, de jour comme de nuit, y trouvant à tout moment un intérêt sans fin. Dès lors même si maintenant je ne m’attarde plus à deviner à quoi peuvent bien ressembler les nuages (quoique…), la lune, cette sibylline, a su conserver tout son mystère et continue à s’en parer pour mieux piquer ma curiosité.
Bien souvent, la nuit venue,  je la contemple dans la pénombre, pour voir quelle tête elle fait, la lune…
Tantôt mélancolique, facétieuse, ou bien espiègle, elle nous observe du coin de l’œil avec un air de mystère qui en dit long et semble nous couver de son regard laiteux tout maternel.
A se demander si ces petites manies se transmettent aussi dans les gênes, mais une bouffée de bonheur m’envahit toujours lorsque mes petites têtes pas si blondes m’interpellent, l’air enjoué : « Regarde Maman, la lune… ! ».










- Petites lunes aux pignons ou pignolats -

Ingrédients
Pour environ 20 lunes
- 125 g de sucre en poudre
- 125 g de poudre d'amandes
- 100 g de pignons
- 1 blanc d'œuf
- 1 cuillerée à soupe de fleur d'oranger

Pas à pas

Torréfiez votre poudre d’amande et vos pignons à 150°c pendant 10mn.
Laissez refroidir.
Mixez vos pignons.
Bien mélanger  le sucre avec la poudre d’amande, les pignons mixés et la fleur d’oranger.
Ajoutez le blanc d’œuf et mélanger de nouveau afin d’obtenir une pâte ferme mais malléable.

Préchauffer le four à 165°C.

Prélevez une grosse noisette de pâte, roulez- la en boule entre les paumes de vos mains,  puis toujours au creux de vos paumes donnez-lui  la forme d'un petit boudin et terminez  en arrondissant autour de votre index.

Avec une pinceau, badigeonnez chaque lune de blanc d'oeuf pour permettre aux pignons de tenir. Déposez sur chaque lune, une petite poignée de pignons, puis repassez à nouveau un petit coup de pinceau. C'est la partie la plus longue de la recette, mais mieux vaut ne pas la négliger car c'est elle qui assurera le succès esthétique de vos pignolats.


Les poser sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, cuire 15 mn.

Surveillez la cuisson sans ouvrir, sortir la plaque, laissez reposer (les lunes sont encore souples et donc cassantes).
Les pignolats peuvent ainsi être conservées jusqu'aux fêtes prochaines dans une boîte métallique.

6 commentaires:

Birgit a dit…

Calisson?

Gourmandises Chroniques a dit…

Birgit tu es joueuse, j'adore !!!
C'est raté, mais pour la peine, t'as le droit d'ouvrir la petite fenêtre :-)

Agnes a dit…

J'adore ce blog ! très joli ! très belle idée que le calendrier de l'avent, quel talent !!!
bravo

Martine de Bordeaux a dit…

Hum ça fait vraiment envie ! je crois que je vais en faire
Magnifique comme d'habitude

Gourmandises Chroniques a dit…

Bienvenue Agnès et merci pour cet adorable message :-)
Martine, n'hésitez pas c'est simplissime et le résultat est succulent :-)

Floriane P a dit…

Une douceur sucrée que j'adore, toute moelleuse !

bonne fin de journée

Enregistrer un commentaire