Halloween

mardi 14 septembre 2010

Portrait de potager et recette de ratatouille



Mon potager est un brin despotique. Voilà deux ans qu’il règne en maître au fond de mon jardin. Depuis qu’il est miraculeusement sorti de terre en une seule journée par la volonté acharnée de deux bourreaux de travail (mes beaux parents pour ne pas les citer), il exige attention et soins au quotidien. Sur ses terres fertiles, les complots s’ourdissent et les alliances se trament tantôt avec la pluie ou avec le soleil, pour savoir qui des poireaux ou des radis remportera cette année ses faveurs…

Mon potager est capricieux. Je l'ai appris à mes dépends. Savoir composer avec sa susceptibilité à fleur de terre est désormais une règle d’or à laquelle je ne failli plus. Il aime à prendre son temps et me l’a bien fait comprendre. C'est lui qui mène la danse. Sa devise : ne rien attendre de lui avant le passage de Mamert, Pancrace et Servais sous peine de ne pas donner le meilleur de lui-même. Et par tous les saints, je n’ai aucune envie de faire autrement au risque de jeter un froid glacial entre nous !


Mon potager est un artiste. Il est à lui seul, une œuvre d’art en puissance. Le seul souci est que chacun y développe sa fibre artistique de façon toute personnelle. C’est ainsi que les oignons rouges plantés en ligne à l’origine, semblent être adeptes du surréalisme en prenant quelques libertés avec la verticalité initiale voulue, pour pousser où bon leur semble. Les aubergines, quant à elles, ont un faible pour l’art abstrait, préférant privilégier forme et couleur au détriment du moindre légume, même si j’en attendais un peu plus de leur part... Et je ne vous parle même pas des fruits rouges qui eux brillent dans le style impressionniste, la mobilité et l’impression fugitive n’ayant plus aucun secret pour eux, je soupçonne néanmoins quelques petites mains complices de les aider à exceller dans leur art...

Et oui, force est d’admettre que tout pousse dans un joyeux fouillis, pourtant tout le monde semble s’y plaire et s’épanouir comme bon lui semble. Et même s’il n’en fait qu’à sa tête, mon potager est généreux !
Il partage sans compter le légume de son labeur et nous offre au fil des mois, tomates charnues et savoureuses, courgettes délicates et sucrées, carottes croquantes de douceur. Il est un lieu atypique qui attire comme un aimant la gourmandise de chacun, lieu de passage incessant, lieu de promenade et de contemplation, lieu de promesses gourmandes où les petites mains furètent dans l’espoir de glâner ici une tomate cerise, là une carotte déguster à même la fane.

Alors ce potager tour à tour, despotique et capricieux, artiste et généreux, atypique et lunatique, je ne pourrais pas m’en passer et il me le rend bien.


La ratatouille

Même si elle n'a fait que quelques furtives apparitions, la ratatouille avait servi de fil directeur à mon passage dans l'émission 100% Mag.Comme promis fin août, en voici la recette.

Le secret de réussite de cette ratatouille réside dans la cuisson des légumes : Séparément dans un premier temps !

Du coup, c’est un peu long, un peu plus de 2h, mais au final le goût de chaque légume est clairement identifiable à chaque bouchée, avec un petit côté confis à tomber !


Ingrédients pour environ 8 personnes

1kg d'aubergines, 1kg de courgettes, 1kg de poivrons, 500 g d'oignons, 5 gousses d'ail, 6 brins de thym, 1 bouquet de persil, 1 bouquet de basilic, farine, huile d'olive, sel et poivre.


Le pas à pas

Tomates :
Peler les tomates après les avoir plongées une minute dans l'eau bouillante, mais si elles sont bien mûres, la peau se retire très facilement. Les couper, les épépiner grossièrement puis les faire égoutter dans une passoire. Eplucher les gousses d'ail. Dans une casserole à fond épais, faire fondre les tomates, y ajouter l'ail écrasé au presse-ail, le persil, le thym et le basilic. Saler, poivrer. Amener à ébullition et faire réduire à feu doux jusqu'à obtention d'un coulis onctueux.
Je laisse le coulis mijoter tranquillement jusqu'à ce que tous les légumes se retrouvent dans la cocotte.

Aubergines :
Retirer le pédoncule des aubergines et les tailler en rondelles d'environ 1cm d'épaisseur. Les étaler dans un grand plat et les saupoudrer très légèrement de farine, les aubergines étant très gourmandes en huile, cela permet de limiter l'absorption. Dans une grande poêle, faire chauffer un peu d'huile d’olive et y faire revenir les aubergines à feu vif pendant 5 à 6mn, puis baisser le feu et laisser cuire environ 10 à 12mn. Toutes les rondelles doivent être en contact avec la poêle afin de bien dorer, donc vous devrez répéter l'opération jusqu'à épuisement des aubergines. Les mettre ensuite dans une grande cocotte. Laisser mitonner à feu doux sans couvrir la cocotte à aucun moment, cela va permettre aux légumes de confire.

Courgettes :
Couper les courgettes en rondelles, Retirer les pétoncules des poivrons et les couper en quatre dans la longueur, les débarasser de leurs graines et des parties dures de l'intérieur. Les tailler ensuite en lanières.

Poivrons :
Ouvrir les poivrons et les épépiner. Les débiter en lamelles.
Rajouter, si nécessaire, un peu d'huile dans la poêle et y faire cuire les poivrons à feu moyen pendant 5mn, en remuant souvent avec une spatule, puis baisser le feu et laisser cuire encore environ 7mn. Mettre les poivrons dans la cocotte à mitonner avec les aubergines.


Oignons :

Pendant que les poivrons cuisent, peler les oignons et les couper en rondelles pas trop fines. Les mettre à leur tour dans la poêle et les laisser fondre à feu doux environ 20mn, en remuant de temps en temps. Les rajouter dans la cocotte.

Courgettes :

Tandis que les oignons cuisent, débiter les courgettes en rondelles. Puis dans la poêle, faire revenir les courgettes avec un peu d'huile. Couvrir et laisser cuire 10mn à feu moyen, puis 10mn encore à découvert sur feu un peu plus vif pour faire évaporer l'eau qu'elles auront rendues. Rajouter les courgettes dans la cocotte.

Saler et poivrer. Ajouter enfin le coulis de tomates. remuer le tout et laisser cuire encore environ 15mn.


La ratatouille se déguste aussi bien chaude que froide.




11 commentaires:

Birgit a dit…

Mon potager à moi n'est pas généreux, il manque de soleil mais il m'apaise et me ramène sur terre. C'est un joyeux mélange de fleurs et de quelques légumes, les plus résistants. Je comprend ton sentiment et je me délecte de ta poésie. Tes graines de bourrache sont prêtent, envoies moi ton adresse.
A très bientôt

Tiuscha - Saveur Passion a dit…

Mon potager fut en son temps capricieux aussi(il est un peu à l'abandon, hors aromatiques), bienveillant pour les tomates et les aubergines, mauvaise tête pour tout le reste !
Je fais les deux sortes de ratatouille, deux cuissons, en revanche pour la paella, c'est bien cuissons séparées aussi !

CLquipopotte a dit…

J'aime beaucoup beaucoup cette ballade ... et ta façon de me raconter la promenade , merci ...
Bonne soirée ...
CLquipopotte♥♥♥

Kim a dit…

Superbe potager et superbe ratatouille!

CLquipopotte a dit…

Bonne soirée ...
CLquipopotte&hearst;♥♥

virginie a dit…

une bonne ratatouille se souffit à elle même je trouve !!!
après, elle devient le petit plus pour bon nombres de plat.

bises et bon jeudi gourmand
virginie

virginie a dit…

se suffit bien évidement !!!

Gourmandises Chroniques a dit…

@Birgit : Mais où habites-tu Birgit pour avoir un potager, je te croyais à Paris, Am I wrong ? Je te maile pour le reste, bise :-)
@Tischua : Eh bien tu en as de la chance avec tes aubergines, moi mon jardin les boude depuis 2 années consécutives :-(
@Miss Quipopotte : Merci :-)
@Kim : Merci et Bienvenue :-)
@Virginie : Je suis bien d'accord avec toi et avec des oeufs brouillés ou une omelette, je crois que c'est comme ça que je préfère !

Hélène (Cannes) a dit…

Tu en parles joliment, de ton potager ...
Bisous
Hélène

clquipopotte a dit…

Bon jeudi ...
CLquipopotte♥♥♥

Rossella a dit…

Che bello !!!! Sapori ancora d'estate !! Complimenti !

Enregistrer un commentaire