Halloween

vendredi 20 août 2010

Dessert d’hier et d’aujourd’hui ou quand deux époques se côtoient dans une seule et même assiette

Tout y était !
Une journée radieuse, un lieu chargé d’histoire et une porte, majestueusement trapue, ayant résisté aux assauts du temps, qui une fois franchie, nous ferait basculer près de 1000 ans en arrière.


Merveilleuse régression au temps des chevaliers et des croisés, accueillis que nous fûmes aux sons des troubadours et autres ménestrels.


Oui tout y était !
La commanderie d’Arville pour l’occasion, s’était parée de ses médiévales couleurs et nous promettait une journée riche en émotions et découvertes.


Après que mon fils, du haut de ses 4 ans (et demi vous préciserait-il, et oui à cet âge-là c’est important), se fit adouber chevalier, je cédai à l’appel de ma curiosité, et allai fureter du côté des fourneaux, pour voir ce qui s’y mitonnait…


Un délicieux égarement qui m’a valu une bien gourmande découverte !
Cette recette dont j’ai oublié le nom, restera à jamais celle des « abricots aux libellules » non que ce fut son nom exact, ni même une facétie de mon imagination, mais « une astuce mnémotechnique » me confiait la gente cuisinière, infaillible qu’elle disait, (le nom rimant avec libellule), tant et si bien qu’elle m’en a fait perdre le fil, pour ne retenir au final que le futile au détriment de l’utile.

Tout n’est pas perdu puisque la recette est sauve, scrupuleusement enregistrée dans ma petite tête qui se souvient décidément bien de ce qu’elle veut !
Cette recette séculaire aux vertus digestives, qui a su traverser les époques pour nous parvenir quelques 1000 ans plus tard, est résolument au goût du jour. Et ce week-end, jouant de ma palette culinaire, j’ai eu envie de marier les couleurs, d’allier les textures, et d’associer les saveurs : le tout réunit pour le plaisir des papilles !

Mascarpone meringué

Ingrédients :
250g de mascarpone
50cl de chantilly
2 grosses meringues ou 20 petites.
1 gousse de vanille


Dans un bol, fouettez le mascarpone avec les graines que vous aurez retiré d’une gousse de vanille fendue en deux. Incorporez la chantilly et mélangez délicatement le tout pour obtenir une crème vaporeuse.
Emiettez 2 grosses meringues ou 20 petites meringues en petits morceaux.
Réservez au frais.


Vous pouvez, bien évidemment, faire le tout maison et dans ce cas, ça donne ça :

Mascarpone maison :
C’est possible, c’est ici.
Mais comptez 3, 4 jours avant de l’utiliser.


Meringue maison* :
10cl de blanc œuf vieilli
55g de sucre glace
55g de sucre en poudre



Préchauffez votre four à Tamisez ensemble sucre en poudre et sucre glace.
Mettez les blancs d’oeufs à température ambiante dans le bol de votre robot en y ajoutant 1 pincée de sel et quelques gouttes de jus de citron afin de garantir la blancheur de la meringue.
Fouettez à vitesse moyenne (6 sur mon kitchenaid) pour qu’ils s’aèrent et deviennent mousseux, après quelques minutes incorporer 2cs du mélange des deux sucres, battre encore quelques minutes et renouveler l’opération jusqu’à épuisement du sucre.
Augmentez la vitesse en fin de parcours,
Au total il faut bien battre pendant 10 à 15 mn.
Ensuite, remplir votre poche à douille avec la meringue, une douille cannelée fait de jolies meringues.
Dresser les meringues sur la plaque de votre four préalablement recouverte d’une feuille de papier sulfurisé.
Vous pouvez les serrer, les meringues ne s’étaleront pas à la cuisson.
Vous avez de quoi réaliser environ 40 petites meringues (de la taille d’une bouchée).
Enfourner pendant 70mn.
Laissez refroidir.
*Recette de Lenôtre trouvée chez Mercotte

Chantilly maison

50cl de crème liquide
100g de sucre glace

15mn avant de préparer votre crème chantilly, mettez le bol et le fouet de votre robot ainsi que la crème liquide dans votre congélateur pour que ceux-ci soit très froid afin d’assurer la réussite de votre chantilly.
Dans le bol, versez la crème liquide, fouettez à moyenne puis à grande vitesse. Ajoutez le sucre glace.



"Abricots libellules"

2 abricots par personne.
1 noisette de beurre.
2cs de sucre
Du cumin en poudre
De la cardamome
Des graines de fenouil
Comptez 2 abricots par personne.



Versez le sucre dans une poêle chaude, quand le sucre commence à fondre, rajouter une noisette de beurre. Coupez vos abricots en 2.
Déposez les oreillons côté plat dans la poêle. Laissez cuire à feu moyen environ 5mn, les retourner une fois qu’ils ont une belle couleur dorée. Saupoudrez d’épices à votre goût, de mon côté j’ai insisté sur le cumin cette fois-ci, mais j’accentuerai la cardamome la prochaine fois, histoire de comparer !


Les servir tiède accompagnés du mascarpone meringué bien frais.

9 commentaires:

Chrystel a dit…

La recette n'est certes pas légère mais sûrement délicieuse. C'est superbe.
Chrys

Tiuscha - Saveur Passion a dit…

Très joli et j'aime beaucoup tes poétiques abricots !

clquipopotte a dit…

Je mangerai bien un p'tit abricot libéllule ...
Tellement charmant , tellement gourmand !
Bonne fin de soirée ...
CLquipopotte♥♥♥

Rosa's Yummy Yums a dit…

Un dessert bien gourmand! Un délice!

Bises,

Rosa

Hélène (Cannes) a dit…

C'est terriblement appétissant et l'on a du mal à résister ! ;o)
Bisous
Hélène

Gracianne a dit…

A la fois extremement gourmand et poetique. Je prefere la version maison, bien entendu, rien que le mascarpone maison, sa douceur, ca change tout.

Gourmandises Chroniques a dit…

@Chrystel : Merci et bienvenue ! c'est vrai que ce n'est pas ce qu'on fait de plus léger (la crème surtout), mais le tout c'est de ne pas en abuser :-)

Linou a dit…

je ne suis pas trop méringue mais là, on ne peut pas résister!!!

Fantaisie a dit…

Je découvre un magnifique blog !

Enregistrer un commentaire