Printemps

dimanche 7 mars 2010

Gâteau aux pommes extra fondant, douceur de mon enfance





Ma grand-mère n’était pas un cordon, ça non !
Mais paradoxalement, je garde d’excellents souvenirs de tous ces repas pris sa table. Et quand on sait que j’y mangeais tous les jours de la semaine, je pense que cette malheureuse révélation m'est de ce fait toute pardonnée. Car cordon bleu ou pas, elle a su m’inculquer par l’authenticité de sa cuisine, le goût des produits simples et bons : Pas besoin de faire compliquer pour se régaler !

Ses menus, comme un disque un peu rayé tournant en boucle sur un vieil électrophone, revenait inlassablement chaque semaine. Chaque jour avait son plat attitré, à l’accompagnement près; car si variantes il y avait, celles-ci n'étaient le fruit que du rythme des saisons.

A bien y réfléchir, ma manie compulsive de manger par cycle les mêmes aliments doit avoir un lien plus ou moins direct avec cet immuable rituel. Cela dit, cela n’était pas fait pour me déplaire…Mieux, je crois bien que le caractère rassurant de la chose me satisfaisait pleinement !

Ainsi, ma grand-mère était la grand-mère d’un seul gâteau, le gâteau qui faisait mes beaux mercredis après midi, gâteau dont j’avais le privilège car après consultation des autres membres de la famille, il semblerait que personne n’y ait jamais goûté... Ce gâteau aux pommes, fondant à se pâmer, est devenu au fil du temps : LE gâteau de ma grand-mère.

Alors quand mes papilles me démangent, m’intimant expressément de renouer avec les saveurs de l’enfance. J’ouvre le tiroir de ma cuisine qui renferme un petit bout de papier farouchement conservé. Magnifique héritage, il est un précieux souvenir, fragilisé par les assauts du temps : encoignures pliées, parfois même déchirées, papier jauni par les années passées. Mais, consignée de la main tant chérie, on peut encore y lire, d’une belle écriture régulière, comme seuls nos anciens en avaient le secret, la précieuse recette, passeport garanti vers les tendres contrées de l'enfance.

Ce gâteau à mon tour, je le transmets à mes enfants. Pour le moment il est seulement connu comme "le gâteau de ma grand-mère", mais deviendra dans quelques années je l’espère, un alibi gourmand pour évoquer avec eux les souvenirs heureux...



Gâteau aux pommes extra fondant

5cs de farine
4cs de sucre
3cs de lait
2cs d'huile
1 œuf
1/2 sachet de levure chimique
500g de pommes finement râpées

Brasser l'ensemble
Plat bien beurré. Puis four (thermostat 7)
3/4 heure de cuisson.
A mi cuisson, recouvrir d'un mélange de 2cs de sucre et 1 œuf + environ 60g de beurre fondu.
Cuisson modérée dès ce moment (thermostat 6).



Par souci d'authenticité, j'ai retranscrit ici la recette originale. J'ai toujours vu ma grand mère se servir pour ce gâteau d'un moule assez haut, genre moule à charlotte, ce qui permet à la pâte de bien lever et d'être ainsi gage de fondant.

19 commentaires:

canelé a dit…

Quel chance manger tous les jours chez sa grand mère.

Gourmandises Chroniques a dit…

Oui c'est comme ça que je le ressens aussi :-)

christelle a dit…

il a l'air bon ce gâteau et preuve que souvent, les choses les plus simples sont les meilleures!!

Linou a dit…

je n'ai pas l'habitude de manger de pommes crues, je les préfère cuite et cette version me tente bien.

Gourmandises Chroniques a dit…

Ben n'hésites pas c'est une tuerie ! Enfin là, je suis pas objective :-)

une cuillère pour les délices a dit…

humm tes petites photos sont à croquer! ;)
Une recette de grands-mères comme on les aime!
Merci pour cette jolie recette!
Bisous & Bonne soirée

clquipopotte a dit…

Merci du partage , des souvenirs de mercredis gourmands ...
CLquipopotte♥♥♥

Tiuscha - Saveur Passion a dit…

Une recette de grand mère, ça ne se refuse pas, souvent le gage de saveur et de moelleux concernant ce gâteau...

Blomma (prononcer Blouma, "fleur" en suédois) a dit…

Tu as bien raison de conserver précieusement ton petit morceau de papier jauni, les recettes de grand-mère surtout quand c'est la sienne, sont un héritage précieux. En tt cas, ton gâteau a l'air moelleux à souhait et vraiment simple à faire...

Isabelle a dit…

merci beaucoup d'être venue partager cette recette sur mon blog, j,apprécie énormément :)
D'autant plus, que j'aurais pu écrire la même chose au sujet de ma mamie : pas un cordon bleu non plus, mais c'était la meilleure pour les confitures et a réussi à me passer le virus.
Alors même si tu ne peux concourir pour mon jeu, je me promets d'essayer ta recette et de t'en redonner des nouvelles.
Merci beaucoup :)

Kim a dit…

Dommage que tu ne puisses concourir pour le jeu d'Isa (je suis juré) ta recette semble tout à fait délicieuse. Tellement délicieuse que j'ai bien envie de l'essayer!

Gracianne a dit…

Oui, tu as raison, ils se ressemblent fortement ;)

Nathalie Vercors a dit…

ça à l'air super bon ! je découvre votre blog par le biais du site yummy et il est génial ça me fait penser à un livre vous racontez les petites anecdotes et votre histoire et je trouve super de nous transmettre vos recettes de famille bonne continuation et au plaisir de vous lire !!

Anonyme a dit…

J'ai suivi la recette et le résultat est excellent. Très très bon.
Merci pour le partage !
Si votre grand-mère vous a laissé d'autres recettes je suis preneur !

Cdt

Gourmandises Chroniques a dit…

Merci de me faire partager vos impressions, je suis très touchée...
ET sur ce site, la blanquette de veau et les fraises à la crème fouettée sont d'autres souvenirs gourmands hérités de ma grand-mère :-)

Escargots du Loir a dit…

Et la tasse de thé fumante .... mmmh, tout y est !

Anonyme a dit…

Trop bon le gateau je confirme ! Stefen de bretonnie

Gourmandises Chroniques a dit…

Rhhoo la photo !!! Que de chemin parcouru en 2 1/2 ans !!!

Gourmandises Chroniques a dit…

Stefen de Bretonnie made in Nakedbody ???!!!

Enregistrer un commentaire