Eté

jeudi 11 février 2010

Love me do !


Voilà la chandeleur à peine terminée, que déjà se profile à l'horizon une autre période de festivités : La Saint Valentin !

Sous son aspect purement commercial qui, je peux bien vous l’avouer, me fatigue un peu, celle-ci tire son origine d’un ancien rite païen, christianisé par ce cher Pélase Ier, j’ai nommé les Lupercales !
Vous allez dire que je vous les sers à toutes les sauces et que ça sent le réchauffé, pourtant c’est bien des Lupercales qu’il s’agit encore aujourd’hui ! Donc après avoir été mêlées à la Chandeleur, les voilà qui nous reviennent pour s’accoquiner avec la fête des amoureux. Mais je vous demande de laisser tout vos clichés glamours aux vestiaires, car dans la Rome Antique, vous vous doutez bien que l’époque n’était pas tant aux petits mots doux, aux bouquets de fleurs ou autre dîners aux chandelles, qu’à des préoccupations beaucoup plus concrètes telles que la protection et la fertilité des terres, des troupeaux et la fécondité des femmes.

Il faudra attendre le Moyen Age pour voir associer à cette fête le caractère romantique qu’on lui connaît aujourd’hui. Et très franchement entre les prêtes courant à moitié nu, dans les voies de Rome, parés pour seul vêtement d’une peau de bouc, fouettant les femmes sur leur passage sous prétexte de les rendre fécondes, et les « Valentin » élevés au rang de saints pour être morts en martyr par la volonté d’un homme qui craignait que la foi inébranlable et les agissements de ces hommes ne viennent compromettre la tranquillité de son Empire…
Inutile de vous dire que la version médiévale est de loin ma préférée. Au risque d’être taxée de fleur bleue, je trouve quand même plus agréable cette version un tantinet plus poétique selon laquelle les hommes se seraient inspirés des oiseaux, dont la saison des amours commençait le 14 février, pour célébrer à leur tour leurs déclarations amoureuses !

Alors si en France, l’amour l’emporte, cette année, nous fêterons notre Saint Valentin à l'américaine, où cette fête revêt un caractère tout autant amical qu’amoureux, notre planning familiale étant placé sous le signe d’un week end entre amis. Pour l'occasion, j'aurai donc pris soin de glisser dans mes bagages,en prenant la route pour la capitale, ce dessert tout droit sorti de l'imagination de mes papilles, car finalement il n’y a pas de meilleur dessert que celui que l’on partage…
Alors,dans cette attente, je vous livre la recette du "Love me do". Oui je sais, vous n'en avez jamais entendu parlé, c'est normal, c'est une création, le nom aussi est expérimental !

Recette du Love me do, à partager à deux, en amoureux :


la recette se décompose en 3 parties, et doit être réalisée la veille pour la confection et le jour J pour le dressage.


La veille : La confection



Macarons :


Concernant les macarons, une seule référence en la matière : Mercotte ! Je ne connais personne d'aussi pédagogue. Rendez-vous ici afin de profiter de ses précieux conseils et d'avancer pas à pas dans leur élaboration. Attention les quantités sont pour une cinquantaine de macarons, si vous n'avez pas prévu d'en congeler une partie, mieux vaut diminuer les proportions disons par 4. En effet, des macarons classiques ont environ 4cm de diamètre et nous allons avoir besoin pour la recette de 2 macarons de 10cm de diamètre chacun. Mais très franchement, vu la révolution que cela met dans la cuisine, mieux vaut rentabiliser et réaliser la quantité préconisée !
Sous la feuille de papier sulférisé, glisser une feuille sur laquelle vous aurez réalisé une empreinte d'un cercle de 10cm de diamètre et un coeur de dimension équivalente.


Panna cotta :


- 250 gr de crème fleurette épaisse
- 35 gr de sucre semoule
- 2 g d’agar agar)
- 1cc d’eau de rose

- Chauffer la crème fleurette avec le sucre pour le faire fondre.
- Ajouter l’Agar agar. Remuer.
- Laisser cuire 5 minutes à petit bouillon sans cesser de remuer à l'aide d'un fouet pour bien répartir le gélifiant.
- Hors du feu, rajouter l’eau de rose
- Verser délicatement la Panna Cotta dans le même ramequin pour la compotée.



Compotée framboises/ litchis :


150 g de framboises + une vingtaine de framboises qui vous serviront pour la décoration
125g de litchis
50g de sucre vanillé
1 cc d’agar-agar

Mixer les framboises pour obtenir une purée.
Tailler en petits dés les litchis.
Mettre tous les ingrédients dans une casserole. Lorsque le sucre est totalement dissout, y ajouter l’agar-agar. Laisser cuire encore 5 minutes. Verser dans un ramequin de 11cm de diamètre (pour avoir une épaisseur conséquente pour le dressage). Réserver au frais.


Jour J : Le dressage




Poser votre macaron rond sur une assiette, côté bombé sur l'assiette.
Avec un emporte pièce de 10cm de diamètre, prélevez la compotée de fruit et la placer sur le macaron, puis faire de même avec la panna cotta.
Adosser le macaron en forme de coeur contre la composition.
Pour la décoration, vous pouvez réaliser un A avec des brochettes de framboises.
Si vous avez utilisé, comme moi, des framboises surgelées (saison oblige), attendez le dernier moment pour les placer sur le dessert car celles-ci rendant de l'eau risqueraient de couler sur la panna cotta et de compromettre ainsi le contraste des couleurs.

12 commentaires:

canelé a dit…

Superbe! Pour nous le 14 février, on fêtera le nouvel an chinois!! Bon week end avec les copains c'est toujours chouette.

Gourmandises Chroniques a dit…

Merci :-)
Et bon nouvel an chinois à toi !

Anonyme a dit…

Ca a l'air fort bon!
Il en a de la chance Olivier...

Des gourmandes de Stago ;)

bblinou83 a dit…

Supperbe cette recette, juste une petite question, les framboises? c'est surgelé ou sous serre?

Gourmandises Chroniques a dit…

Merci les gourmandes de Stago ! Je sais que vous êtes nombreuses :-)
Biblinou : Merci ! Ce sont des framboises surgelées de chez Picard. En attendant d'avoir une production suffisante dans mon jardin qui me permettra de les déguster en saison et surgelées hors saison :-)

Mercotte a dit…

Merci pour le clin d'œil et bravo pour ton blog

Gourmandises Chroniques a dit…

Quel honneur, Mercotte en personne ! Ouh la la, me voilà en train de rougir comme une jeune fille en fleur à la lecture de votre message ! Je me remet de mes émotions et profite de l’occasion (celle-ci est trop belle !) pour vous dire un grand merci, en effet vous êtes avec Pierre Hermé, Ma référence dans l’art du macaron, j’ai encore beaucoup à apprendre, soit, mais applique consciencieusement tout vos bons conseils, cela va bien finir par payer (d’autant que je me suis tout récemment munie de « Solutions Macarons ») ! Merci beaucoup pour ce très touchant message. Au plaisir de continuer à vous lire (Conticini en ce moment : Une merveille !):-)

~Lexibule~ a dit…

Quelle Magnifique présentation:)) J'espère que tu as passé une très belle St-Valentin!! xxx

Gourmandises Chroniques a dit…

Oui très amicale et très réussie ! Merci Dame Lexibule pour le compliment, mais tu n'as pas à rougir de ton gateau poires gingembre, qui je l'avoue m'a fait de l'oeil :-)
J'ai vu ta recette de scones aux cerises, en aurais-tu par hasard une tradi sur ton blog ? J'en ai mangé dans ma jeunesse en Angleterre, et j'avoue que j'aimerais vraiment retrouver ces saveurs !
Belle journée à toi :-)

Cécile a dit…

Quel travail de pro! Une magnifique photo et quelle présentation!

Gourmandises Chroniques a dit…

Merci Cécile :-)
J'ai participé à un concours sur le net (mon 1er) du coup j'ai essayé de bien faire. En espérant que le jury sera de ton avis :-)

virginie a dit…

bravo, ton dessert est superbes digne d'une patisserie !!!

bon dimanche

virginie

Enregistrer un commentaire