Printemps

dimanche 7 février 2010

« Le flan potiron-ricotta extra fondant ! »


Il y a quelques jours, je vous confiais combien j’ai le souci de cuisiner sain, équilibré, bon et varié d’autant plus lorsqu’il s’agit de mes enfants. Tel est la lourde mission dont est investie quotidiennement toute mère de famille ! Et je ne doute pas que beaucoup d’entre vous se reconnaîtront à travers ces quelques lignes. Force est d’admettre que ce n’est pas facile tous les jours. Alors quand le miracle se produit, lorsque mes exigences s’accordent avec leurs papilles, je suis en état de grâce et note scrupuleusement ma recette dans mon cahier afin que celle-ci ne s’égare pas dans les méandres capricieux de ma mémoire.
Hier soir, le miracle a eu lieu : Alleluïa !
Il me restait dans mon congélateur des morceaux d’un potiron glané un beau jour d’automne dans le jardin d’une connaissance de Mémé. Je vous vois venir… Non ce n’était pas du vol ! J’avais sa bénédiction, non pas celle du voisin mais celle de Mémé (ce qui revient au même dans les petits bourgs tel que le sien !) ! J’ai juste sauté sur l’occasion, quand en passant devant son champ, Mémé a lâché ses quelques mots : « Si tu veux un potiron ma fille, tu peux en ramasser un, c’est un voisin, il ne dira rien ! »
Hou là, ces occasions sont bien trop rares pour ne pas savoir en profiter lorsqu’elles se présentent !
Ni une ni deux, je me suis retrouvée dans le champ à choisir mon précieux sésame.
La bête était belle, d’une chaude couleur orangée, assortie aux teintes automnales ambiantes et pesait au bas mot une dizaine de kilos.
De retour dans mes pénates, je me suis affairée à le tailler soigneusement en dés et lui ai trouvé une place de choix dans mon congélateur.
C’est donc avec plaisir que je pars depuis le début de l’hiver y glaner quelques morceaux afin de confectionner mes petits plats.
Ce soir, une idée de flan au potiron me trottait dans la tête pour changer du sempiternel flan épinard/ ricotta qui commence à lasser passablement mes fistons. Je suis donc partie sur la même base, adaptée à l’idée du jour, et voilà le résultat que j’ai obtenu :

Ingrédients pour 6 personnes :


- 50g de farine
- 50g de beurre
- 1 œuf
- 15 cl de lait
- 2cc de levure chimique
- 300g de potiron
- 50g de pignon
- 80g de ricotta
-Sel, poivre

Préparation :


Faire chauffer votre four à 180°c
Faire griller les pignons de pin environ 10mn

Dans un saladier :
Verser la farine tamisée, le sel et la levure.
Dans un autre :
Battre l’œuf, y rajouter le beurre fondu.

Mélanger l’ensemble sans trop remuer, pour ne pas que ça retombe.

Garniture :
- Si potiron congelé, le simple fait de le décongeler, l’a fait se gorger d’eau, aussi il était suffisamment tendre pour que je puisse le mixer sans avoir à le cuire au préalable.
- Si Potiron frais, le faire cuire à la vapeur avant de le mixer.

Mixer le potiron, le mélanger avec la ricotta, et les pignons de pin grossièrement haché ( ne pas trop les hacher pour ne pas le réduire en poudre, car c’est agréable en croquant de tomber sur des petits bouts de pignon !)
Poivrer à votre convenance.

Incorporer cette préparation à la pâte de base.
Remplir les moules au 2/3.
Enfourner pendant 30mn, au bout de 20 mn rajouter un peu de parmesan ou de gruyère râpé sur le dessus et prolonger la cuisson 10mn.

A votre tour d’essayer et surtout, dîtes-moi ce que vos enfants en ont pensé!


"Je craque pour":

-Le moelleux du flan
-La saveur subtile du potiron dont je ne me lasse pas
-Le plaisir de sentir sous la dent le croquant d'un petit pignon de pin


9 commentaires:

canelé a dit…

Zut je n'ai plus de potiron! Mais il a l'air fameux, je fais un velouté avec le potiron mes enfants en sont fous.

Gourmandises Chroniques a dit…

Je te comprend, qd je parlais de petites recettes dans mon billet, il s'agit essentiellement de soupes. Mais mes loulous ne sont pas fan de soupes:-(

Anonyme a dit…

coucou! hmmm! ca a l air sympa! mais j ai plus de potiron non plus :(( J ai fait une quiche epinard/chevre a la place....

Pavlinka a dit…

anonyme c est moi, en Alsace, je maitrise pas encore l ajout de commentaire ;))

Gourmandises Chroniques a dit…

Mdr :-)
ça va venir Miss Anonyme !!!

Cherine a dit…

Ca a l'air super délicieux :)

Gourmandises Chroniques a dit…

Merci Cherine,
Ravie que ça te plaise ! Et pour être aller faire un petit tour sur ton blog, comment dire... tes boulettes aux aubergines, ton cookies cheesecake, tes lentilles aux oignons, ton cheesecake....je ne sais même plus où donner de la tête !!!

Talons hauts & cacao a dit…

Moi je veux bien mettre les pieds sous la table et fond egalement pr les curcubitacees

Gourmandises Chroniques a dit…

Ce fut effectivement une heureuse association de goûts,moi aussi je les adore sous toutes leurs formes :-)

Enregistrer un commentaire