Printemps

lundi 2 mars 2015

Brioche "Butchy" à la crème fraîche pour un retour tout en douceur

Plus de deux mois que mon blog était laissé en jachère....

Si l’on en croit les anciens, la jachère a pour vertu de laisser reposer la terre pour lui permettre d’être plus fertile les saisons suivantes.
Je ne sais pas si cette science s’applique au monde des blogs, mais il est vrai que ce long silence m’a permis de m’interroger encore plus que de coutume sur le bien-fondé de ce blog, son utilité et l’orientation que je souhaitais lui donner pour lui apporter une certaine valeur ajoutée.
Je vous avouerai que je n’ai pas encore la réponse, mais j’espère y voir plus clair au fil des billets, l’avenir nous le dira...


Alors pour reprendre en douceur, aucune valeur ajoutée pour l’heure mais une généreuse dose de gourmandise avec une recette réconfortante à souhait.
Une brioche ultra moelleuse, à la mie filante à se pâmer, délicieusement légère en bouche.

Le secret ?
L’utilisation de la crème fraîche à la place du beurre.

Cette brioche, qui rencontre un grand succès (et pour cause !) est connue sous le nom de brioche “butchy”

On a coutume de l’attribuer à la gastronomie allemande, mais il s’avère qu’on la retrouve dans de nombreux pays d’Europe Centrale, sous des noms différents :

Buchteln en Bohême
Rohrnudeln en Allemagne
Buchty/ Buchta/ buchtičky ou buchtička en République Tchèque
Buchta en Pologne
Bukta en Hongrie,
Buhteljni en Slovène,
Buhtle en  Croatie


Une chose est sûre la multiplicité des pays dans lesquels on la retrouve en dit long sur le succès de cette viennoiserie !




Brioche "Butchy" à la crème fraîche

Ingrédients pour un moule carré de 20cm x 20cm


500g de farine type 45
10g de levure de boulanger fraîche (ou 4g de sèche)
1 pot de crème fraîche épaisse entière de 20cl
60g de sucre
2 oeufs à température ambiante
100ml de lait entier
1 cc de sel




Mettez tous les ingrédients dans le bol du robot muni du crochet. Faites tourner à vitesse moyenne pendant cinq minutes.
Laissez reposer la pâte environ une heure pour qu’elle double de volume.
Faites ensuite des boules de pâte (d’environ 80g chacune) que vous placez côte à côte dans un moule légèrement beurré et fariné. 

Laissez pousser sous un torchon pendant 45 minutes à l’abri des courants d’air ou une nuit au réfrigérateur.


Badigeonnez de lait et saupoudrez de sucre perlé puis enfournez dans un four préchauffé à 180°C pendant 25 à 30 minutes.
Laissez refroidir avant dégustation.

jeudi 18 décembre 2014

Petits biscuits en pain d'épices - Suspensions éphémères et gourmandes


Les décorations se veulent gourmandes cette année à la maison.

Ainsi guirlandes en tissus et boules en plastique ont cédé de bonne grâce la place à des décorations pour le moins éphémères
Après la guirlande en petits bonshommes, les biscuits en pain d’épices aux effigies de saison ont fleuri dans toute la maison. Des décorations féeriques, poétiques et délicieusement gourmandes, que l’on peut toucher et même mieux goûter !  
Le paradis des bambins en somme … mais ça marche aussi pour les grands enfants que nous sommes, notamment lors de cette période si particulière de l’Avent.                                                                                                                                                                                                                                       

                                 

                      Petits biscuits en pain d’épices

Proportion pour environ 50 biscuits (mais ça dépend de la taille des emporte-pièces)



350g de farine de froment type T55

100g de miel liquide type acacia

2 c à c de Mélange 4 épices

2 c à c de cannelle en poudre

1c à c de gingembre en poudre

70g de sucre roux

100g de sucre blanc

100g de margarine

1 sachet de levure

1 œuf



Glaçage royal :

1 blanc d’œuf

200g sucre glace



Préchauffez le four à 165°c.

Tamisez ensemble la farine, la levure et les épices. Dans le bol du robot ou dans un saladier, faites mousser l’œuf avec le miel. Incorporez la margarine ramollie, le sucre, et le mélange farine, levure et épices. Fouettez jusqu’à l’obtention d’une boule homogène.

Sur un plan de travail légèrement fariné, étalez la pâte au rouleau sur 1/2 cm d'épaisseur.

Découpez à l'aide des emporte-pièce de votre choix.

Reformez une boule avec les chutes de pâte et renouvelez l’opération autant de fois que nécessaire pour utiliser toute la pâte.

Déposez délicatement les biscuits sur une plaque allant au four recouverte d'une feuille de cuisson en silicone.

Enfournez pour 6 à 8mn selon votre four. Les biscuits ne doivent pas dorer.

Faites complètement refroidir.

Pendant ce temps, préparez le glaçage royal. Dans le bol de votre robot, fouettez le blanc d’œuf et ajoutez du sucre glace jusqu’à l’obtention d’une mélange crémeux et assez épais.

Remplissez une poche à douille ou un flacon à douille, et pour les plus téméraires ou les plus dépourvus (comme moi) une seringue ça marche aussi (même si c’est moins précis !) ! et décorez vos biscuits selon votre inspiration.

Laissez bien sécher le glaçage.



Retrouvez ma recette du traditionnel pain d’épices sur le blog des huiles végétales.

Billet partenaire




vendredi 5 décembre 2014

Avent doux et gourmand : Petits bonshommes en pain d'épices

Même si nous sommes déjà le 5, la maison s’est mise en temps et en heure à celle de l’Avent. Cette douce période tant attendue par tous ici, petits et grands.
24 jours durant lesquels il va falloir patienter, 24 jours de compte à rebours fébrile, où tous les espoirs jalousement tenus secrets jusque-là, auxquels même on n’osait croire, sont permis, où l’on se prend à rêver que bientôt chacun de nos souhaits seront exaucés.
24 jours hors du temps, où tout est fait pour entretenir la magie.
Une année un peu spéciale ici, probablement la dernière encore empreinte de la féerie de Noël, de la croyance immaculée et inconditionnelle.
Alors plus que jamais, on entretient la magie, pour construire les doux souvenirs de demain, ceux qui n’ont pas de prix qui, je l’espère, les accompagneront tout au long de leur vie...







Petits bonshommes en pain d’épices

Ingrédients pour environ 30 à 50 biscuits (cela dépend de la taille des emporte pièces)

350g de farine de froment type T55
1 sachet de levure
70g de sucre roux
100g de sucre blanc
2 c à c de mélange 4 épices
2 c à c de cannelle en poudre
1c à c de gingembre en poudre
100g de beurre pommade
1 œuf
100g de miel liquide type acacia
Glaçage royal :
1 blanc d’œuf
du sucre glace

Préchauffez le four à 165°c.
Tamisez ensemble la farine, la levure et les épices. Dans le bol du robot ou dans un saladier, faites mousser l’œuf avec le miel. Incorporez le beurre ramolli, le sucre, et le mélange farine, levure et épices. Fouettez jusqu’à l’obtention d’une boule homogène.
Sur un plan de travail légèrement fariné, étalez la pâte au rouleau sur 1/2 cm d'épaisseur.
Découpez à l'aide des emporte-pièce de votre choix.
Reformez une boule avec les chutes de pâte et renouvelez l’opération autant de fois que nécessaire pour utiliser toute la pâte.
Déposez délicatement les biscuits sur une plaque allant au four recouverte d'une feuille de cuisson en silicone.
Enfournez pour 6 à 8mn selon votre four. Les biscuits ne doivent pas dorer.
Faites complètement refroidir.
Pendant ce temps, préparez le glaçage royal. Dans le bol de votre robot, fouettez le blanc d’œuf et ajoutez du sucre glace jusqu’à l’obtention d’une mélange crémeux et assez épais.
Remplir une poche à douille, ou à défaut une seringue comme pour moi (ça marche aussi !) et décorez vos biscuits selon votre inspiration.
Bien laissez sécher le glaçage.




vendredi 21 novembre 2014

Cookies au beurre de cacahuètes et mes british foody péripéties !

Il y a des expériences qui ont la dent dure !

Ainsi je me rappelle de mon premier voyage de l’autre côté de la Manche, je devais avoir 12 ans quand, accueillie dans une famille anglaise j’avais fait des expériences inédites !

Certaines heureuses et d’autres plus... incongrues !

Par exemple, vous savez que êtes en Angleterre, quand :
Vous vous retrouvez nez à nez avec un “cuncumber peanut butter sandwich” pour tout déjeuner, comprenez par là un sandwich concombre beurre de cacahuètes, et que, interdite par l’association des saveurs, vous pensez vous rattraper sur le paquet de chips qui l’accompagne, et c’est là que s'abat sur vous le second effet kiss cool, en découvrant un paquet de “salt & vinegar potatoe chips” !

So british me direz-vous !

Mais il y a près de 30 ans, lorsque vous n’avez connu que pour seuls horizons les sandwichs jambon beurre de mamie et les chips nature, vous vous prenez le choc des cultures en pleine face !

Mais voilà, 30 après, il y a prescription !
Surtout quand le beurre de cacahuètes s’envisage version sucrée !

Ainsi, dans ma quête du chocolate cookie ultime, je me suis égarée du côté du beurre de cacahuète !
Et croyez-moi la rencontre de ces deux-là est une véritable damnation ! Si si !

Ceci dit, je n’avais aucune peine à imaginer que le mélange fonctionne pour l’avoir déjà testé avec ces cookies au m&m’s. Mais avec le beurre de cacahuètes, la sensation gourmande est décuplée !

Alors 30 ans après, c'est avec une certaine émotion que je peux officiellement enterrer la hache de guerre et faire définitivement la paix avec ce petit pot de beurre de cacahuètes !





                       Cookies au beurre de cacahuètes


Ingrédients pour une vingtaine de cookies
175 g de farine
125 g de beurre demi-sel pommade (mou)
50 g de sucre
75 g de sucre roux
1 œuf
1 cuillérée à café rase de levure chimique
125 g de chocolat noir
100 g de beurre de cacahuètes (version crunchy)

Préchauffez votre four à 180°c.
Mélangez le beurre et les sucres jusqu’à ce que votre mélange blanchisse. Ajoutez l’œuf, remuez, puis incorporez farine, levure et enfin le beurre de cacahuètes et le chocolat concassé jusqu’à l’obtention d’une pâte souple.
Mon astuce si vous aimez les cookies moelleux à l’intérieur: Laissez durcir environ 15mn votre boule de pâte dans votre congélateur.
Divisez votre pâte en une vingtaine de parts égales et confectionnez des boules.
Disposez sur la plaque de votre four recouverte de papier sulfurisé. Pensez à bien espacer vos cookies pour ne pas qu’ils se collent entre eux à la cuisson.
Enfournez pour 10 à 12mn. Vos cookies sont cuits lorsqu’ils sont encore blonds, très souples (voire mous) avec les côtés légèrement dorés. Laissez-les refroidir quelques minutes pour leur donner leur croustillant, en refroidissant les cookies vont durcir.
Ces cookies se conservent sans problème dans une boîte hermétique, par contre bien attendre que ceux-ci aient refroidi avant de les stocker.