Halloween

jeudi 30 octobre 2014

Gâteau caché incrusté d'une citrouille, d'Halloween évidemment !

J-1 avant Halloween !

Je ne suis d’ordinaire pas très amatrice de ce genre de fêtes, mais les enfants grandissant, on se prend vite au jeu, et j’avoue que de les voir s’enthousiasmer devant mes “créations” depuis le début de la semaine a été une jolie récompense !
Cela faisait déjà quelques temps que je lorgnais sur les cakes renfermant un motif que l’on découvre une fois le gâteau découpé. Je trouvais le principe très sympa, ludique et festif à la fois, et Halloween fut le prétexte tout trouvé pour se prêter à l’expérience !

Je vous mentirais si je vous disais que la réalisation de ce gâteau fut un jeu d’enfant. Car, si sur le principe la recette n’est pas compliquée en soi, il y a quelques subtilités dont je ne suis toujours pas venue à bout, même après le 4ème essai, en particulier le fait que le motif remonte à la cuisson… 
J’ai pourtant tout essayé: plus de pâte pour le recouvrir, moins de pâte en dessous, un emporte pièce plus petit, mais rien n’y a fait, le motif incrusté est toujours remonté de manière plus ou moins esthétique…

Alors même si ce cake n’est pas aussi abouti que je l’aurais espéré (dans mes rêves j’imaginais la citrouille joliment posé au centre du gâteau, bien droite), il n’en demeure pas moins qu’il a reçu les honneurs de tout ceux qui ont pu y goûter, et ma foi, cela n’est déjà pas si mal !

Alors, on clôt cette semaine de gourmandises abominaffreuses avec un cake incrusté , pour l’effet de surprise !



Gâteau caché

La pâte pour le motif à l’intérieur:
2 œufs
100 g de sucre
100 g de farine 
1/2 càc de levure chimique
100 g de beurre fondu
1 pincée de sel
1 pointe de colorant orange

La pâte cachant le motif
3 œufs
150 g de sucre
150 g de farine
1 càc de levure chimique
150 g de beurre fondu
1 pincée de sel
1 pointe de colorant noir

Dans votre saladier ou le bol de votre robot, battez ensemble le sucre et les œufs jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Rajoutez la farine, le sel et la levure, puis le beurre fondu et le colorant orange.
Le mélange doit être homogène.
Étalez le préparation sur une plaque de pâtisserie recouverte de papier sulfurisé, la préparation doit avoir une épaisseur de 2cm relativement uniforme. Enfournez pour environ 20mn à 160°c. Pour éviter que la préparation ne se colore à la cuisson, disposez dessus une feuille de papier aluminium. Sortez du four et laissez refroidir 10mn.
Découpez avec l’emporte pièce de votre choix.
Réalisez une deuxième pâte avec du colorant noir.
Superposez les formes découpées précédemment à l’emporte pièce. Disposez les formes au centre de votre moule à cake préalablement beurré et fariné, de manière à ce qu’elles soient parfaitement alignées pour ne distinguer qu’une seule et même forme.
Recouvrez les formes de la pâte crue en prenant bien soin qu’on ne les voit plus et enfournez pour 40mn à 160°c.
Vérifiez la cuisson en enfonçant la pointe d’un couteau dans le cake, il est cuit si celle -ci ressort sèche. Laissez refroidir  le cake environ 10mn avant de le démouler puis le laisser refroidir complètement sur une grille.

mardi 28 octobre 2014

Goûter d'Halloween : Cake Pops Citrouille


Qui dit Halloween, dit citrouille !

Alors, après celle que vous venez de creuser. Celle-là même qui luit menaçante dès la nuit tombée, un peu plus tôt ces derniers jours (passage à l'heure d'hiver oblige !) sur le rebord de la fenêtre, fin prête à accueillir les enfants les plus courageux qui oseront vous défier du désormais fameux "des bonbons ou un sort ?!".

Voici une version, plus gourmande, et celles-ci croyez-moi elles vont en faire tourner des têtes...de plaisir !






Cake pops Citrouille

Pour les cake pops on part sur une base de quatre quart
Pour 20 empreintes
110g de sucre
2 oeufs
110 de farine 1cc de levure chimique
110g de beurre fondu
1 pincée de sel

1ère étape : les cake pops

Préchauffez votre four à 180°c.
Dans votre saladier ou le bol de votre robot, battez ensemble le sucre et les oeufs jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Rajoutez la farine, le sel et la levure, puis le beurre fondu.
Le mélange doit être homogène.
Remplissez à ras bord les empreintes du moule à cake pops (celui sans les trous).
Pour que votre tache soit plus facile, versez la pâte dans un verre doseur (vous serez plus précis) et posez votre moule en silicone sur la plaque de votre four (plus facile pour enfourner).
Refermez avec la deuxième plaque d’empreintes (celle avec les trous) et enfournez pour 15mn.
Sortez du four et laissez refroidir avant de démouler.
Attention : ôtez seulement un des moules mais laissez les cake pop dans l’autre moitié, cela va vous permettre de fixer les bâtons à sucettes.

2ème étape : L’enrobage en chocolat
100g de chocolat blanc
1 pointe de couteau de colorant alimentaire orange


Faites fondre le chocolat au bain marie.
Trempez une des extrémités d’un bâton à sucette dans le chocolat fondu sur 1cm environ et plantez-le dans une boule (attention à ne pas la transpercer !). Renouvelez l’opération pour chaque cake pop. Puis réservez au frigo pendant 30mn pour que le chocolat durcisse et assurer la prise du bâton.

Réchauffez le chocolat, rajoutez le colorant vert, mélangez et enrobez-en  chaque cake pop en le trempant dedans. Plantez sur un support pour les laisser sécher. je vous déconseille d’utiliser l’empreinte avec les trous prévue à cet effet, les cake pops sont bien trop lourdes et ne tiennent pas dessus.
J’ai opté pour les rectangles de mousse que l’on trouve dans les magasins de jardinage.


3ème étape : La décoration
50g de chocolat au lait
Faîtes fondre le chocolat au bain-marie.
A l’aide d’un cure-dent, réalisez les yeux, le nez et la bouche. Laissez sécher en plantant dans la mousse de fleuriste avant la dégustation.

Pour une mise en scène encore plus réaliste, placez de la mousse de fleuriste dans un pot de à confiture et mixez des oréos pour le camoufler !

dimanche 26 octobre 2014

Goûter d'Halloween : Sucettes Frankenstein

Des monstres tellement terrifiants qu'on ose à peine les croquer... 

Quel dommage !

Si vous saviez que derrière cette tête peu engageante se cache un cœur qui vous fera fondre de plaisir !



 




 Sucettes Frankenstein



Ingrédients pour 10 sucettes
10 marshmallow
50g de chocolat blanc à pâtisser
1 pointe de couteau de colorant vert
20g de chocolat noir
Bretzel longs
Option yeux en plastique
10 pics en bois

Faites fondre le chocolat blanc au bain- marie.
Rajoutez le colorant vert, mélangez.
Plantez chaque
marshmallow dans un pic. Plongez le marshmallow dans le chocolat vert. Plantez sur un support pour les faire sécher (de type mousse de fleuriste).
Coupez les bretzels en 20c petits morceaux (maxi 1cm). Quand le chocolat a pris mais qu'il n'a pas encore complètement durci,  plantez 1 morceau de bretzel de chaque côté de la tête pour faire les écrous.
Si vous utilisez des yeux non comestibles que vous trouverez dans les magasins de loisirs créatifs, c'est aussi le moment de les fixer. Si vous souhaitez des yeux comestibles en chocolat, il faudra patienter jusqu’à séchage complet.
Laissez durcir complètement.

Faites fondre le chocolat noir au bain-marie. Plongez le dessus du
marshmallow dans le chocolat noir fondu pour faire les cheveux, utilisez un cure-dent pour donner du mouvement  à la coiffure. Si vous n'avez pas opté pour les yeux en plastique, réalisez  les yeux avec les chocolat noir fondu toujours à l'aide du cure-dent ainsi que la balafre à côté de l’œil.
Laissez sécher avant de déguster.

vendredi 24 octobre 2014

Goûter d’Halloween : Meringues fantômes et mini-cakes chocolat-sésame noir

Tremblez, tremblez Carcasses !  
La fantôme team est faim prête pour vous faire frissonner de délice !

Booooh !!!!
Croc !
Hmmmm…
Cro bon !!!!




Meringues fantômes

Pour environ 15 mini meringues
3 blancs d’œuf
150g de sucre en poudre
1 pincée de sel
Du chocolat noir pour la décoration

Préchauffez votre four à 160°c.
Dans le bol de votre robot, montez les blancs en neige avec la pincée de sel.
Commencez à fouetter à petite vitesse.
Lorsque les blancs deviennent mousseux, augmentez la vitesse et incorporez 2 càs de sucre. Ajoutez progressivement le sucre jusqu’à épuisement de ce dernier et augmentez régulièrement la vitesse de votre robot. Vos blancs sont fin prêts lorsqu’ils sont serrés, on dit qu’ils forment des becs d’oiseau, ils sont bien fermes et brillants. En tout vous devez avoir battu vos blancs pendant au moins 8 à 10mn.

Garnissez une poche à douille de la préparation. Réalisez des fantômes sur la plaque de votre four munie d’une toile pâtissière.
Enfournez pendant 1h30 en prenant soin de placer une grille à l'étage supérieure que vous aurez recouverte d’une feuille de papier aluminium pour que la meringue ne roussisse pas et reste bien blanche.
A la fin de la cuisson, éteignez votre four et laissez les meringues à l’intérieur pour qu’elles continuent de sécher. Comptez environ 2 heures.
Faîtes fondre le chocolat noir au bain marie, réalisez les yeux et la bouche en trempant la pointe d'un cure dent dans le chocolat fondu.
Vous pouvez les présentez telles qu’elles mais elles pourront aussi comme ici surmonter des mini-cakes.

Hop la recette !

Mini-cakes  Chocolat - Sésame noir

Pour 10 mini-cakes
100g de sucre
2 œufs
100g de beurre fondu
3cs de cacao en poudre type Van Houten
1 pointe de couteau de pâte de sésame noir
1 pointe de couteau de colorant noir
100g de farine
1/2cc de levure chimique
1 pincée de sel

Dans le bol de votre robot, fouettez le sucre et les œufs jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
Ra
Préchauffez votre four à 180°c.
Dans votre saladier ou le bol de votre robot, battez ensemble le sucre et les œufs jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Rajoutez le cacao en poudre, le colorant noir et la pâte de sésame noir, mélangez. Enfin la farine, le sel et la levure, puis le beurre fondu.
Le mélange doit être homogène.
Garnir les mini moules en silicone et enfournez pour 15 à 20mn.
Laissez refroidir, étêtez les mini-cakes à l’aide d’un couteau pour disposer un fantôme dessus.

mardi 21 octobre 2014

Goûter d’Halloween : Cake pops Momies


Le compte à rebours est lancé ! 

On entame les horribles festivités, à moins que ce ne soit les délicieuses hostilités, à vous de voir !

Avec une recette simplissime mais qui fera sont effet !

Des cake pops momies, Brrrrr !








Cake pops Momies


Pour les cake pops on part sur une base de quatre quart

Réalisé avec un moule à cake pops en silicone
Pour 20 empreintes
110g de sucre
2 œufs
110 de farine 1cc de levure chimique
110g de beurre fondu
1 pincée de sel
Pour l’enrobage en chocolat
100g de chocolat blanc
Pour la décoration des cake pops
un stylo pâtissier blanc
Un stylo pâtissier chocolat

En option : Des oréos



1ère étape : les cake pops

Préchauffez votre four à 180°c.
Dans votre saladier ou le bol de votre robot, battez ensemble le sucre et les oeufs jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Rajoutez la farine, le sel et la levure, puis le beurre fondu.
Le mélange doit être homogène.
Remplissez à ras bord les empreintes du moule à cake pops (celui sans les trous).
Pour que votre tache soit plus facile, versez la pâte dans un verre doseur (vous serez plus précis) et posez votre moule en silicone sur la plaque de votre four (plus facile pour enfourner).
Refermez avec la deuxième plaque d’empreintes (celle avec les trous) et enfournez pour 15mn.
Sortez du four et laissez refroidir avant de démouler.
Attention : ôtez seulement un des moules mais laissez les cake pop dans l’autre moitié, cela va vous permettre de fixer les bâtons à sucettes.

2ème étape : L’enrobage en chocolat
100g de chocolat blanc

Faites fondre le chocolat au bain marie.
Trempez une des extrémités d’un bâton à sucette dans le chocolat fondu sur 1cm environ et plantez-le dans une boule (attention à ne pas la transpercer !). Renouvelez l’opération pour chaque cake pop. Puis réservez au frigo pendant 30mn pour que le chocolat durcisse et assurer la prise du bâton.

Réchauffez le chocolat et enrobez-en  chaque cake pop en le trempant dedans. Plantez sur un support pour les laisser sécher. je vous déconseille d’utiliser l’empreinte avec les trous prévue à cet effet, les cake pops sont bien trop lourdes et ne tiennent pas dessus.
J’ai opté pour les rectangles de mousse que l’on trouve dans les magasins de jardinage.

3ème étape : La décoration des cake pops
un stylo pâtissier blanc
Un stylo pâtissier chocolat

En option : Des oréos


Avec le stylo blanc, réalisez les bandelettes et avec le stylo chocolat dessinez des yeux.

Pour une mise en scène encore plus réaliste, placez de la mousse de fleuriste dans un pot de à confiture et mixer des oréos pour le camoufler !


jeudi 16 octobre 2014

Velouté à l'ail fumé et petites confidences gourmandes...

Je ne saurais comment vous expliquer dans quel état me met l’odeur des aliments fumés, pour que vous en preniez la pleine mesure…
Transe, état de grâce et autres superlatifs semblent très exagérés à lire, et pourtant, pourtant…
Lorsque les effluves me parviennent, cela réveille en moi des sensations puissantes, profondes.
Cela tient de l’indicible.
De ces choses qui vous échappent. Un émoi palpable et réconfortant. Un bonheur ostensible et rassurant. Un bien-être perdu et retrouvé l’espace d’un instant.

Vous comprendrez alors sans peine quel plaisir j’éprouve à chaque escapade bretonne à me pourvoir généreusement en produits fumés de la maison Lucas à Quiberon

Ou encore, le vertige infini qui s’est emparé de moi, un jour d’été à la Mare aux oiseaux,  à la dégustation d’une divine purée de pommes de terre fumée à la tourbe de Brière, si chère à Eric Guérin. La première bouchée m’a transportée dans un rare émoi culinaire.


Aussi, lorsque chez mon primeur, les effluves d’une tresse d’ail fumé sont venus jusqu’à moi, impossible de résister !
Et c’est un post de Stéphanie sur Facebook qui m’a donné l’inspiration et l’irrépressible envie de cuisiner cet ail en un velouté suave et raffiné.

Et comme il fallait bien que je mette mon grain de sel, l’eau a été remplacée par un bouillon de volaille, noble reste d’une poule au pot, réalisée pour braver les attaques d’un vilain  viru s qui a sévi récemment,  ayant eu raison de chacun d’entre nous.









Velouté à l'ail fumé
Pour 4 personnes
110g d’ail fumé dégermé
350g de pomme de terre (ici des gourmandines)
150 de carottes
1cs d’huile d’olive
1,5 de bouillon de volaille
Sel, poivre du moulin


Épluchez et taillez les légumes en morceau. Coupez l’ail en deux et ôtez le germe, cela sera plus digeste.
Faîtes revenir 1 à 2mn à feu doux l’ail dans l’huile d’olive. Rajoutez les carottes et les pommes de terre. prolongez la cuisson 5mn, puis rajoutez le bouillon. Couvrez et laissez mijoter pendant 30 à 40mn.
A l’aide d’un mixer plongeant ou dans votre blender, Mixez les légumes et une partie du bouillon. Rajoutez peu à peu le bouillon pour obtenir la consistance souhaitée. Rectifiez l'assaisonnement.